Le360 Actualités Maroc

ع
Baitas
© Copyright : DR

Vidéo. Arrêt du Gazoduc Maghreb-Europe: pas de hausse des tarifs de l’électricité au Maroc, a affirmé Mustapha Baitas

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid le 04/11/2021 à 16h30 (mise à jour le 04/11/2021 à 16h34)

Interrogé par Le360 lors de son point de presse hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas, a assuré que la décision unilatérale d’Alger de ne pas reconduire le Gazoduc Maghreb-Europe n’aura aucun impact sur les tarifs de l’électricité au Maroc.

aA

La non reconduction du Gazoduc Maghreb-Europe (GME) n’aura, dans l’immédiat, qu’un impact insignifiant sur la performance du système électrique national, a réitéré Mustafa Baitas qui s’exprimait ce jeudi 4 novembre 2021 lors d’un point presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

 

Il n’y aura aucune augmentation de quelque nature des prix de l’électricité, a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mustapha Baitas a tenu à rappeler que la décision d’Alger vise uniquement le gaz naturel qui était acheminé via le gazoduc (dont le contrat a expiré le 31 octobre 2021) et ne concerne en aucun cas le gaz butane destiné à la consommation des ménages.

Stations à gaz de Tahaddart et Aïn Beni Mathar: les questions en suspens après l’arrêt du Gazoduc Maghreb-Europe

 

Pour rappel, le GME alimentait en gaz naturel les deux stations de Aïn Beni Mathar et de Tahaddart. Ces deux stations contribuent, bon an mal an, à hauteur de 10 à 17% à la production électrique nationale. Le porte-parole du gouvernement n’a pas donné de détails sur les solutions alternatives pour assurer la continuité de l’activité de ces deux stations.