Vidéo. Au Parlement, MHE annonce une nouvelle stratégie pour le commerce national: en voici les grandes lignes | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Parlement: Elalamy annonce une nouvelle stratégie dédiée au développement du commerce national
© Copyright : Le360

Vidéo. Au Parlement, MHE annonce une nouvelle stratégie pour le commerce national: en voici les grandes lignes

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 13/02/2020 à 10h04

Une nouvelle stratégie dédiée au développement du commerce national va prochainement voir le jour, a annoncé devant les députés hier, mercredi 12 février, le ministre de l'Industrie, du commerce et de l'économie numérique. Celle-ci sera mise en oeuvre au cours de ce premier trimestre de 2020.

aA

Invité au Parlement par les députés siégeant à la Commission parlementaire des secteurs productifs, Moulay Hafid Elalamy leur a livré  hier le bilan du Plan d'accélération industrielle (PAI) mis en oeuvre par son département. Ses résultats, a-t-il estimé, sont "positifs". 

 

Le ministre a en outre indiqué que ce plan avait d'ores et déjà atteint l'ensemble de objectifs, une année avant la fin des délais prévus.

 

De son côté, le directeur du Commerce, Abdelouahed Rahhal, a fourni devant les députés les axes de la nouvelle stratégie du ministère dirigé par Moulay Hafid Elalamy pour la dynamisation du commerce national. Celle-ci porte sur l'instauration d'une couverture sociale et médicale pour les commerçants, l'unification des impôts, le développement du commerce rural, la protection des consommateurs, le développement de centres commerciaux ainsi que le renforcement du cadre juridique

 

 

 

Le ministre a par ailleurs réitéré devant les députés sa "ferme volonté" de réviser l'accord de libre-échange avec la Turquie, regrettant le déficit, de l'ordre deux milliards de dirhams, qu'enregistre la balance commerciale du Maroc avec ce pays.

Vidéo. Révision de l’ALE Maroc-Turquie: les explications de Moulay Hafid Elalamy

 

"Il faut que la Turquie consolide ses investissements dans le royaume", a-t-il martelé. 

 

Alors que son taux est de 1% seulement sur la valeur totale des investissements étrangers au Maroc, Ankara est appelée à augmenter ces investissements.

 

A titre de comparaison, les entreprises turques sont présentes en Algérie,avec des investissements à hauteur de 5 milliards de dollars, a indiqué Moulay Hafid Elalamy.