Vidéo. Commerce extérieur: ce que les opérateurs pensent de la dématérialisation | www.le360.ma

ع
cover portnet
© Copyright : Le360

Vidéo. Commerce extérieur: ce que les opérateurs pensent de la dématérialisation

Par Younès Tantaoui et Said Bouchrit le 12/12/2017 à 18h30

Depuis le lancement du premier projet pilote de dématérialisation des procédures d’import export en 2014, ce méga chantier qui doit renforcer la compétitivité du commerce extérieur au Maroc a franchi bien des étapes.

aA

Après une généralisation au niveau national du module du titre d’importation en 2015, Portnet a dématérialisé plusieurs autres procédés, notamment l’échange électronique de la licence d’exportation et le lancement de la dématérialisation du contrôle de produits industriels à l’import en 2016.

 

Cette année, Portnet est monté encore plus en puissance avec le lancement de l’annonce électronique des préavis d’arrivée des conteneurs destinés à l’export ainsi que des préavis des marchandises importées. Parallèlement, la première solution communautaire nationale de paiement multicanal a été inaugurée, en plus de la généralisation des services de Portnet SA à de nouveaux ports comme celui d’Agadir et de Nador.

 

Vidéo. Abdelkader Amara: ""la dématérialisation, une question de compétitivité

 

Ces réalisations, et d’autres enregistrées depuis la création du guichet unique, sont plutôt bien accueillies par les opérateurs même si le chemin est encore long avant l’arrivée à l’objectif du «zéro papier», comme en témoignent ceux rencontrés par le360 lors de la troisième conférence annuelle du Guichet unique Portnet.

 

Notons par ailleurs que la conférence a été marquée par la conclusion de nouvelles conventions de partenariat visant à faciliter davantage les procédures du commerce extérieure.

 

 

 

 

 

 

 

La première convention de partenariat a été signée entre l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires, l’Administration des douanes et des impôts indirects et Portnet SA.

 

La deuxième a été conclue entre l’Agence nationale de réglementation des télécommunications, l’Administration des douanes et Portnet SA.

 

Enfin la troisième convention implique l’Association des freight forwaders du Maroc (AFFM) et Portnet SA.