Le360 Actualités Maroc

ع
Cover : الماء الصالح للشرب/الفلاحة: نحو ربط احواض طنجة الكبيرة وملوية
© Copyright : Le360

Vidéo. Eau potable et agriculture: vers une connexion des bassins d'eau du grand Tanger et de l'Oriental

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 02/03/2021 à 15h38

La politique de l'Etat dans le domaine de l'eau continue de déployer sa vaste stratégie avec la connexion des barrages du Grand Tanger avec ceux de l'Oriental. Objectif: développer l'agriculture et augmenter les capacités d'approvisionnements hydriques des deux grandes régions du Royaume.

aA

Le nouvel axe de cette stratégie a été dévoilé par Abdelkader Amara, ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau lors d'un entretien pour Le360, hier, lundi 1er mars 2021, à l'occasion de sa visite d'inspection de deux barrages en construction, Kharoufa et Kharoub, situés à 60 kilomètres à l'est de Larache.

 

Après plusieurs années de construction, les deux barrages seront opérationnels dans quelques semaines. Ils ont nécessité un investissement global de 3 milliards de dirhams. Leur capacité de stockage respective est d'environ 500 millions de mètres cubes. "Je suis venu m'enquérir, a affirmé le ministre, de la fin des travaux des deux barrages qui vont irriguer l'agriculture régionale et approvisionner les zones avoisinantes en eau potable".

 

Il s'agit, à travers ces deux grandes réserves d'eau, de renforcer la capacité du bassin hydraulique du Grand Tanger (nord) qui est déjà approvisionné par le barrage Oued Makhazine (700 millions de mètres cubes). S'y ajoutent également les trois projets de barrages de Béni Mansour, un édifice qui a dernièrement fait l'objet d'un communiqué du Palais royal, ainsi que ceux de Bou Ahmed et de Dar Mimoun, dans la région du Rif. Ces deux barrages devront stocker à eux seulement une capacité totale de 1,35 millions de mètres cubes.

Vidéo. Ressources hydriques: 14 nouveaux barrages en cours, le programme 2020-2027 sur la bonne voie

 

Etant donné que la région du bassin du Grand Tanger est "riche en ressources hydrauliques", "mon département a décidé de transférer bientôt une partie de ses eaux vers la région de l'Oriental dont les besoins en eau ne cessent d'augmenter", a révélé le ministre.

 

"Nous comptons transférer très prochainement et continuellement quelques 500 millions de mètres cubes", a aussi expliqué Abdelkader Amara.

 

L'Oriental est actuellement alimenté par les barrages Mohammed V, de Oued Ghiss et de Driouech (1 milliard de mètres cubes). S'y ajouteront prochainement les eaux du projet dit "Safsaf".

 

"Grâce à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc est doté d'une stratégie solide visant la préservation et le développement des ressources hydrauliques du Royaume", a indiqué Abdelkader Amara.