Vidéo. Fonds spécial Covid-19: le point sur les recettes et les dépenses | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover: Fonds spécial covid-19: le point sur les recettes et les dépenses
© Copyright : le360

Vidéo. Fonds spécial Covid-19: le point sur les recettes et les dépenses

Par Amine Kadiri le 16/01/2021 à 11h29

Créé sur hautes instructions royales au début de la crise sanitaire au Maroc, le Fonds spécial Covid-19 a récolté, à ce jour, plus de 34 milliards de dirhams de recettes. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 29 milliards de dirhams. Les détails.

aA

Lors de son passage à l’émission Grand Format-Le360, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaaboun, a fait le point sur la situation du Fonds spécial Covid-19. Ainsi, à ce jour, les recettes du Fonds sont supérieures à 34 milliards de dirhams, dont 10 milliards émanant du budget général de l’Etat, et un peu plus de 24 milliards de dirhams collectés auprès des différents donateurs.

 

Sur les 34 milliards collectés, près de 29 milliards de dirhams ont déjà été dépensés. Dans le détail, 23 milliards de dirhams ont été affectés aux aides aux ménages: 16,2 milliards de dirhams pour le secteur informel pendant les trois mois où 5,2 millions de ménages ont été accompagnés, et 6,8 milliards de dirhams pour les employés du secteur formel qui sont déclarés à la CNSS.

 

Déductibilité des dons au Fonds Covid-19: l’amendement de l'article 247-bis adopté en deuxième lecture

 

De plus, 3 milliards de dirhams ont été affectés au secteur de la Santé, à travers plusieurs virements au ministère de tutelle durant l’année 2020. Enfin, 3 milliards de dirhams ont été affectés au soutien des entreprises, dans le cadre du fonds de garantie de la Caisse centrale de garantie (CCG). Au final, le Fonds spécial Covid-19 ressort avec un solde positif de 5,3 milliards de dirhams.

 

Institué sur hautes instructions du Roi Mohammed VI au début de la crise sanitaire, le Fonds spécial Covid-19 a pour vocation de prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, et de soutien à l'économie nationale et aux ménages démunis, pour faire face aux chocs induits par la pandémie.