Le360 Actualités Maroc

ع
cover: Africa Business Days

Le forum Dakhla Round a lancé les Africa Business Days, vendredi 12 novembre 2021.

© Copyright : le360

Vidéo. Investissement: Dakhla abrite la première édition des Africa Business Days

Par Mehdi Heurteloup et Souilem Bouâmoud le 13/11/2021 à 19h01

Le forum Dakhla Round marquait vendredi 12 novembre 2021 le lancement des Africa Business Days. Organisé par la Chambre africaine de commerce et de services, en partenariat avec la région de Dakhla-Oued Eddahab et le centre régional d’Investissement, ce forum a pour vocation de développer l’investissement et l’intégration économique de la région.

aA

Ces dernières années, la ville de Dakhla et les Provinces du Sud connaissent une croissance ainsi qu’un développement important et présentent des opportunités d’investissements attrayantes. Pour accompagner cette dynamique, la Chambre africaine de commerce et de services a lancé les Africa Business Days. Ils consistent en une série de business rounds qui ont pour ambition de faire prévaloir le pragmatisme commercial, l’intégration économique et le co-développement dans la coopération Sud-Sud.

 

«Africa Business days, c’est une série de rencontres qui ont pour objectif de créer l'intérêt chez des investisseurs et des hommes affaires subsahariens par rapport aux opportunités offertes par la région de Laâyoune et la région de Dakhla. Lors de ce 1er forum, nous avons reçu des Tchadiens des Guinéens des Mauritaniens... qui ont un intérêt très appuyé par rapport aux possibilités à l’accès aux infrastructures. Aujourd’hui, nous pouvons exporter et importer vers la Mauritanie, le Mali, le Niger depuis Dakhla. Cet évènement sera réussi quand nous aurons des hommes d’affaires subsahariens installés et qui développent des projets sur ces territoires», explique Abdelmonaim Faouzi, le président de la Chambre africaine de commerce et de services.

Port Dakhla Atlantique: la conception finale du projet enfin dévoilée

 

Le Dakhla Round a réuni un nombre important d’entrepreneurs locaux, régionaux et continentaux de grande qualité cherchant à croiser leurs intérêts économiques avec les nombreuses opportunités commerciales et industrielles qui font la renommée de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

 

«L’organisation de ce genre de meeting est très favorable pour la région. Nous voulons que Dakhla soit un hub vers l’Afrique subsaharienne et là, nous sommes en train de mettre en exergue les potentialités de Dakhla. Nous souhaitons aussi que les gens puissent voir qu’elles sont les véritables opportunités d’investissements qui peuvent être un sujet de coopération avec des opérateurs de ces différents pays. Le Maroc est ouvert en tout cas et nous facilitons tout pour ces gens-là et je pense que nous allons le faire à un rythme plus soutenu à présent», a déclaré El Khattat Yanja, président du conseil de la région.

 

Des invités, représentant une quinzaine de pays du continent, ont animé des panels consacrés à la logistique, à la formation professionnelle et à la diplomatie, avec la participation exceptionnelle de deux ambassadeurs et de sept consuls.

 

A l’honneur pour cette 1er édition, la République de Gambie, premier pays à avoir ouvert un consulat à Dakhla, était représentée par son ambassadeur, Saffie Lowe Ceesay, qui a tenu à rappeler les liens fort qui unissent la Gambie au Royaume du Maroc.

 

«Ce genre d’évènement participe à renforcer les relations économiques et les échanges entre le Maroc et les pays africains et la Gambie en fait partie. Dakhla est renommée pour la pêche, pour le windsurf et le kitesurf. La Gambie est aussi un pays de pêche et je pense que nous pouvons accroître le business dans ce domaine entre les deux pays ainsi que dans le secteur du tourisme», a indiqué l’ambassadrice de la République de Gambie.

Vidéo. Débat à Dakhla sur l'entrepreneuriat, la créativité et l’innovation managériale en temps de crises

 

Les retombées socio-économiques de plusieurs projets structurants ont également été abordées durant les débats, tels que la plateforme de Guerguerat destinée à doter la région d’un levier d’intégration économique supplémentaire, le programme d’appui aux jeunes entrepreneurs africains, ou encore les joint-ventures qui seront promues à travers des partenariats transfrontaliers à fort impact socio-économique.

 

Cette journée a été marquée par de nombreuses réalisations. Parmi les conventions qui ont été signées, un partenariat entre l’association des lauréats étrangers du Maroc et la Chambre africaine de commerce et de services permet désormais aux lauréats internationaux du Maroc, devenus entrepreneurs, d’être accompagnés dans leur dynamique de changement d’échelle pour créer des liens d’affaires florissants entre le Maroc et leurs pays d’origine.

 

«Africa Business Days-Dakhla round est un évènement important pour le développement des Provinces du Sud et s’inscrit pleinement dans la vision pour la promotion de la coopération Sud-Sud prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que dieu l’assiste, qui a placé Dakhla comme trait d’union entre le Royaume du Maroc et les pays d’Afrique Subsaharienne. Lors de cet évènement les débats ont été très intéressants et ils visent à renforcer ce partenariat économique entre le Royaume du Maroc et les pays frères du continent africain» a souligné Mohamed Metqhal, ambassadeur directeur général de l'Agence marocaine de coopération internationale (AMCI).

 

D’autres partenariats stratégiques ont été concrétisés, tels que les conventions que la Chambre africaine de commerce et de services (CACS) a signées avec la Chambre française du commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), d’une part, et avec la Région de Dakhla-Oued Eddahab, d’autre part. Cette dernière convention porte sur le marketing territorial, le renforcement des capacités des jeunes et leur insertion professionnelle.

Sahara marocain: des chefs d'entreprises françaises prospectent les opportunités d’investissement à Dakhla

 

«Nous sommes présents à Dakhla depuis trois ans maintenant, nous sommes engagés pour faciliter le développement et la promotion de parcs industriels et notamment le celui de Guerguerat, dont les travaux ont démarré il y a quelques jours. Nous en sommes très fiers. Aujourd'hui dans le cadre de cette manifestation qui fait aussi la promotion de la relation entre Dakhla et son ouverture sur l’Afrique, mais nous sommes là parce que nous croyons beaucoup à cette capacité à créer et développer du commerce avec nos partenaires africains, mais aussi du Maroc vers l'Europe», a assuré Jean-Pascal Darriet, président de la CFCIM.

 

Les prochains rounds des Africa Business Days se tiendront dans les villes de Laâyoune, Marrakech, Safi, Tanger et Oujda, et un road show ralliera sur les 24 prochains mois les principales villes de la sous-région que sont Nouadhibou, Nouakchott, Bamako et Dakar.