Vidéo. Marrakech: la difficile relance des loueurs de voitures | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover: Les loueurs de voitures en difficulté pour se relancer
© Copyright : DR

Vidéo. Marrakech: la difficile relance des loueurs de voitures

Par Hajar Toufik le 14/01/2021 à 09h36

Le secteur de la location de voitures va très mal. Les professionnels déplorent le manque de soutien et se montrent pessimistes pour l’avenir de l’activité. Reportage.

aA

A Marrakech, les loueurs de voitures sont en difficulté pour se relancer après une longue période d’arrêt. L’été, le nouvel an…ces périodes propices pour redémarrer le marché ont été ratées, selon les professionnels.

 

«Les gens n’arrivent plus à honorer leurs engagements avec les banques ou les organismes de crédit, ce qui a poussé à la saisie de plusieurs voitures. La situation devient alarmante et nous n’avons toujours pas de visibilité», explique Fouad Meliani, secrétaire général du Syndicat patronal national des loueurs de voitures (SPNLV).

 

En ce mois de janvier où l’assurance et la vignette doivent être réglées, les loueurs, faute d’argent, préfèrent garder leurs véhicules inutilisés dans des garages.

 

Location de voitures: le coronavirus porte le coup fatal

 

«Nous avons écrit au ministère de tutelle mais nous n’avons reçu aucune réponse. En tant que syndicat, nous souhaitons avoir des discussions avec le ministère pour régler notre situation», ajoute-t-il.

 

En effet, les professionnels du secteur ont depuis toujours dénoncé un cahier des charges dépassé et qui date de 1997.

 

«Le cahier des charges n’a pas été modifié comme nous le souhaitons. Récemment, le ministre a déclaré lui-même au parlement et par écrit que les loueurs pourront travailler avec trois voitures au lieu de cinq, comme le stipule le cahier des charges, mais quand nous nous rendons à la délégation du ministère à Marrakech, on s’aperçoit qu’il n'y a rien de tout ça», indique pour sa part Abdelhalim Douma, propriétaire d’une agence de location de voitures à la ville ocre.

 

Le Maroc compte environ 10.000 agences de location de voitures, dont 1.121 dans la région de Marrakech-Safi. Les loueurs s’estiment comme les oubliés du gouvernement pendant cette crise sanitaire, alors que le secteur reste, selon eux, essentiel au rayonnement de l’industrie touristique nationale.