Vidéo. PLF 2018: la CGEM obtient un financement additif pour les primes à la casse | www.le360.ma

ع
cover:الدولة سترفع من تمويل مشروع تجديد الشاحنات والطاكسيات
© Copyright : Le360

Vidéo. PLF 2018: la CGEM obtient un financement additif pour les primes à la casse

Par Chakir Alaoui et Khadija Sabbar le 12/12/2017 à 12h32 (mise à jour le 12/12/2017 à 12h39)

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a obtenu, dans le cadre du projet de loi de finances 2018, un budget additif pour accompagner le renouvellement du parc des véhicules de transport (bus et taxis).

aA

Après la Chambre des représentants, le PLF de 2018 a été adopté, ce lundi 11 décembre, par la Chambre des conseillers par 47 voix pour, 22 contre et 16 abstentions.

 

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a qualifié de "social" ce budget de l'Etat, citant les 4.000 emplois prévus pour le secteur de la santé et les 20.000 postes de contractuels prévus dans l'éducation. Il a confirmé que l'Etat a accepté un amendement autorisant le renouvellement du parc en faveur des transporteurs.

 

 

 

De son côté, le conseiller et membre de la CGEM, Youssef Mouhyi, s'est déclaré satisfait de ce PLF qui a introduit plusieurs amendements émis par le patronat, citant notamment l'introduction de l'impôt progressif et le retour sur la mesure imposant la présentation d'une liste détaillée des clients d'une société donnée avec le bilan annuel. Le PLF 2018, qui a subi des changements, repasse en deuxième lecture à la Chambre des représentants avant le vote définitif d'ici fin décembre.