Vidéo. Voie express Tiznit-Dakhla: lancement des travaux du plus grand pont du Royaume | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: تزنيت-الداخلة: الأشغال متواصلة قُبيْل إنشاء أطول جسر بالمملكة على وادي الساقية الحمراء
© Copyright : Le360

Vidéo. Voie express Tiznit-Dakhla: lancement des travaux du plus grand pont du Royaume

Par Hamdi Yara le 15/03/2021 à 13h06

La voie express reliant Tiznit à Dakhla, chantier titanesque sur une distance de 1.055 km, doit être livrée à la fin de cette année 2021. Les habitués de cette Route nationale, la n°1, voient déjà les avantages de la mise à niveau de cette voie transsaharienne, dont les travaux avaient été lancés dès 2015. Reportage.

aA

Le plus grand pont du Maroc est actuellement en construction, en plein Sahara. Alors que six années après leur lancement officiel, les travaux de la voie express reliant Tiznit à Dakhla avancent en ce moment même à un rythme soutenu, et ont déjà atteint un taux d'accomplissement de l'ordre de 40%, la construction de ce pont, qui traversera l'oued Sakia El Hamra, a été entamée. L'ouvrage est titanesque, et, selon les plans conçus par ses ingénieurs, il sera édifié sur une distance totalisant 1,68 km.

 

Mustapha Aymani, l'un des chefs de chantier de ce projet d'envergure qu'est la voie express reliant Tiznit à Dakhla, explique les raisons pour lesquelles les travaux ont été retardés: «ces travaux ont affronté plusieurs obstacles. D'abord l’érosion, et des tempêtes de sable successives, ensuite à cause de quelques problèmes avec l’entreprise de construction. Le contrat avait été résilié... Un autre appel d’offres avait ensuite été lancé. Puis, bien sûr, on n'oublie pas l’impact de l’épidémie du Covid-19, qui a freiné l’avancement du projet».

 

15 sections, 10 milliards de dirhams d’investissements, 1.055 km: tout sur la voie express Tiznit-Dakhla

 

En attendant de voir les fondations de cet immense ouvrage, les camionneurs, transporteurs de marchandises sur cette voie transsaharienne, qui circulent habituellement sur la Route nationale n°1, y remarquent déjà des changements. 

 

L'un d'entre eux témoigne, pour Le360: «c’est comme une autoroute et c’est gratuit! La circulation est fluide. Moi, je fais cette route régulièrement, j’achemine du mobilier depuis Meknès, et cette route est vraiment agréable».