Le360 Actualités Maroc

ع
Becap carte

La société avait promis des cartes bancaires prépayées aux adhérents pour retirer leurs gains, mais ces cartes n’ont jamais été délivrées.

© Copyright : DR

Vidéos. Ventes pyramidales: la vérité sur les cartes prépayées promises par Becap

Par Younès Tantaoui le 30/10/2016 à 16h48

Nouvelle trouvaille de Becap pour rassurer ses sociétaires. Un de ses dirigeants a acquis une vingtaine de cartes bancaires prépayées et les a habillées avec du papier imprimé au design et au logo de BECAP pour faire croire qu'il s'agissait des cartes promises aux sociétaires. Enquête.

aA

Malgré le gel de ses comptes bancaires, Becap continue à faire croire à ses sociétaires que tout marche pour le mieux. Pour convaincre, elle est allée  jusqu’à maquiller de simples cartes bancaires pour faire croire qu'il s'agissait de «cartes prépayées Becap» qui permettraient aux adhérents de récupérer leur argent et, éventuellement, leurs gains.

 

Cette nouvelle affaire remonte à une dizaine de jours lorsque la société a annoncé, via sa page Facebook, qu’elle avait réalisé avec succès les tests des cartes prépayées qu’elle promettait à ses adhérents qui se compteraient en dizaine de milliers, et que ces derniers pourraient très bientôt en disposer.

 

Ventes pyramidales: la BNPJ a ordonné le gel de tous les comptes de Becap

 

Des vidéos d’opérations bancaires et de paiement réalisées avec ces cartes ont même été postées dans les différents groupes WhatsApp rassemblant les membres.

 

Or, il s’avère qu’en réalité, il ne s’agit là que d’un nouveau stratagème pour rassurer les membres, certains commençant à se plaindre de ne pas pouvoir récupérer leur argent.

 

L’enquête menée par Le360, en se basant sur la référence d’un des paiements effectués par les cartes Becap et qui est visible sur une des vidéos, révèle qu’il ne s’agit en fait que de simples cartes bancaires prépayées acquises auprès d’une banque de la place.

 

 

 

 

 

becap reference

Caputure d'image de la référence d'une des opérations effectuées par les pseudo cartes Becap et qui a permis de remonter jusqu'à l'origine de la carte utilisée.

© Copyright : DR

 

 

 

 

Ventes pyramidales: les cinq choses à retenir

 

En fait, l’un des dirigeants de Becap a tout simplement acquis 21 cartes bancaires prépayées auprès d’une banque, comme tout particulier peut le faire, et les a alimentées d’un solde de 1000 DH chacune. Par la suite, il a procédé à leur habillage grâce à du papier imprimé avec le design et le logo de Becap, avant de les distribuer à des sympathisants afin qu'ils effectuent les opérations qui ont été filmées et partagées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Dès qu’elle a pris connaissance de ce procédé, la banque concernée a suspendu lesdites cartes et a mis en demeure son client », nous confie une source bancaire qui suit de très près ce dossier.

 

 

 

 

 

 

 

La même source nous a expliqué que Becap avait eu recours à ce procédé après que son partenaire ait refusé de lui livrer effectivement des cartes prépayées. En effet, il était initialement prévu que Becap commande ces cartes prépayées à la société Naps, seule société en dehors du secteur bancaire qui dispose d’un agrément pour ce faire. Avec les soupçons qui entourent Becap, Naps aurait tout simplement décidé de ne pas donner suite au partenariat qu’elle devait conclure avec Becap.

 

Cette situation a poussé Becap à chercher une autre solution pour convaincre ces adhérents que les "cartes prépayées becap" existaient réellement, d'où la technique de l'habillage de simples cartes bancaires.