Voie express Tiznit-Dakhla: l'état d'avancement des travaux, désormais à plus de 38% | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Voie Express Tiznit-Dakhla

La voie express Tiznit-Dakhla.

© Copyright : DR

Voie express Tiznit-Dakhla: l'état d'avancement des travaux, désormais à plus de 38%

Par Le360 (avec MAP) le 18/02/2021 à 16h30 (mise à jour le 18/02/2021 à 16h51)

L'état d’avancement des travaux de la voie express Tiznit-Dakhla, qui comprend le renforcement et l’élargissement de la route nationale N°1 sur 9 mètres, sur le tronçon Laâyoune-Dakhla, a dépassé les 38%, a indiqué hier à Sidi Ifni, Yassine Zitoune, le chef de chantier rattaché à la direction provisoire chargée de l’aménagement de cette route.

aA

Dans une déclaration à la MAP, lors d'une visite d'inspection du gouverneur de la province de Sidi Ifni, El Hassan Sidki, au tronçon de Sidi Ifni, à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière, Yassine Zitoune a expliqué que ce projet titanesque s’inscrivait dans le cadre du programme du nouveau modèle de développement des Provinces du Sud du Royaume, et a précisé à cette occasion que l'état d’avancement de ce projet, en ce qui concerne le tronçon entre Tiznit et Laâyoune, a dépassé un taux de 41%.

 

Les travaux sont aujourd'hui achevés en ce qui concerne le tronçon reliant Guelmim et Zrouila (province de Guelmim) et ont atteint 70% entre Tiznit et Sidi Bouadli (province de Sidi Ifni), a poursuivi le chef de ce chantier, ajoutant que l'état d'avancement des travaux ont dépassé 53% sur le tronçon reliant le Point kilométrique 1.187 (au niveau de l'oued Draâ) et la commune d'El Ouatia (dans la province de Tan-Tan).

 

Concernant les autres tronçons, ce responsable a précisé que le taux d’avancement oscillait entre 17% et 67%, et a indiqué sept ouvrages d’art, parmi seize, ont été achevés, et les travaux ont débuté en ce qui concerne les huit restants. 

 

A l'occasion de cette visite d'inspection du gouverneur de la province de Sidi Ifni, des explications lui ont été fournies en ce qui concerne le taux d'avancement des travaux au niveau du tronçon de Sidi Ifni.

 

Le gouverneur a visité un ouvrage d’art situé à Oued Afgha, dont les travaux ont atteint un taux d'avancement de l'ordre de 90%, et a également donné à cette occasion le coup d’envoi d'un projet relatif au renforcement et à l’élargissement de la route reliant les communes de Lakhssas et Ait Ouafka, sur deux tranches.

Vidéo. Voie express Tiznit-Dakhla: les travaux vont bon train

 

Le directeur provincial de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Mohamed Garaz, qui était lui aussi présent lors de cette visite, a indiqué que ce projet "important", qui s’étend sur une distance de 89 km, nécessite une enveloppe budgétaire d'environ 153 MDH.

 

La première tranche de ce projet, dont le coût s'élève à 74,51 MDH, bénéficiera aux communes de Sidi Hssaein, Aït Erkha et Sidi Abdellah.

 

Quant à la deuxième tranche, qui mobilisera un montant de plus de 78,40 MDH, elle profitera aux communes de Boutrouch, Ibdar, Tighirt, Anfeg et Ait Ouafka.

 

Mis en œuvre par le ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, en partenariat avec le Conseil provincial de Sidi Ifni et le ministère de l'Intérieur (via la Direction générale des collectivités locales), ce projet vise à désenclaver la région et à permettre une plus grande mobilité à ses habitants.  Il contribuera ainsi au développement économique et social de cette région, afin d'y soutenir les investissements publics et privés dans les communes bénéficiaires.

 

La voie express Tiznit-Dakhla, qui s’étend sur 1.055 km, et dont le coût de réalisation s’élève à environ 10 milliards de DH, constitue un levier structurant pour le développement économique et social des Provinces du Sud du Royaume.

 

Ce projet d’envergure permettra de réduire le temps et le coût du transport, améliorera la fluidité du trafic, le niveau de service, le confort et la sécurité routière et facilitera le transport des marchandises entre les villes du Sud du Royaume et les grands centres de production et de distribution.