Le360 Actualités Maroc

ع
Lydec

Lydec agit notamment sur la limitation des fuites d’eau en s’appuyant sur l’augmentation de la capacité de recherche des fuites à travers le renforcement des équipes dédiées à cette opération.

© Copyright : Lydec

Stress hydrique: Lydec élabore un plan d’actions anti-sécheresse à Casablanca

Par Majda Benthami le 23/03/2022 à 10h48 (mise à jour le 23/03/2022 à 19h11)

Lydec a élaboré un plan d’actions détaillé visant à gérer la pénurie d’eau sur le périmètre de la gestion déléguée. Un dispositif de sensibilisation a été aussi lancé pour inciter les clients à rationaliser leur consommation en eau.

aA

Dans le cadre de la mobilisation nationale justifiée par la situation exceptionnelle de sécheresse que vit le Maroc, Lydec a élaboré un plan d’actions détaillé visant à gérer au mieux les situations de déficit des ressources en eau, dans le périmètre de la gestion déléguée, liées notamment à l’insuffisance des précipitations, annonce le gestionnaire délégué de la distribution d'eau et d'électricité à Casablanca, dans un communiqué.

 

Ce plan comporte un rappel sur les besoins et les ressources en eau disponibles ainsi qu’un dispositif de gestion de la pénurie d’eau définissant et détaillant le mode d’organisation de Lydec selon trois seuils de surveillance (vigilance, alerte et crise), les consignes de gestion des réserves en eau durant la saison estivale, le plan de réajustement des consignes de pression et des débits, la réduction des pertes en eau, les solutions alternatives d’approvisionnement en eau et l’augmentation des ressources en eau non conventionnelles.

 

Ce plan inclut également un dispositif de communication et de sensibilisation à la préservation de la ressource visant les différentes parties prenantes (campagnes sur les réseaux sociaux, affichage dans les agences clientèle, messages dans les factures, distribution de flyers, rencontres de sensibilisation au profit des associations de quartiers et des établissements scolaires…).

Excellence opérationnelle: Lydec confirme encore la maturité de son système de management intégré

 

Par ailleurs, Lydec agit notamment sur la limitation des fuites d’eau en s’appuyant sur l’augmentation de la capacité de recherche des fuites, à travers le renforcement des équipes dédiées à cette opération et du parc des détecteurs acoustiques fixes des fuites (2.200 détecteurs) et sur des techniques et technologies innovantes.

 

Parmi ces technologies: la modulation de pression et la détection de fuite par gaz traceur, par imagerie satellite ou par des capteurs immergés intelligents. Ainsi, en 2021, les équipes de Lydec ont détecté et réparé près de 16.700 fuites d’eau au niveau des conduites, des branchements et des postes de comptage, économisant ainsi plus de 10 millions de m³ d’eau potable l’année dernière et plus de 74 millions de m³ d’eau par rapport à 1997, soit le volume annuel nécessaire à plus de 1,2 million d’habitants.

 

Lydec mène aussi d’autres actions, telles que le renouvellement du patrimoine et en particulier les réseaux dégradés en fonte grise et la maintenance et l’exploitation rigoureuse de la sectorisation périodique existante à travers la vérification de l’étanchéité des secteurs hydrauliques et la mesure des pertes sur des mailles de 8 km de réseaux.

 

Lydec optimise également en continu des consignes de pression au niveau de tous les étages. Par ailleurs, la détection des pertes dues au sous-comptage et aux fraudes, grâce à des méthodes innovantes basées sur des calculs sectoriels de rendement et sur des modèles statistiques et de ciblage géographique, permettent de limiter le gaspillage de l’eau. Grâce aux campagnes de détection des fraudes et de changement des compteurs bloqués, menées en 2021, Lydec a économisé 1,8 million de m³ d’eau.

Aménagement du boulevard 9 avril à Casablanca: Lydec renforce et renouvelle ses réseaux

 

Afin de sécuriser l’alimentation en eau potable du Grand Casablanca, Lydec a signé une convention de partenariat pour le financement et la réalisation du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable du Grand Casablanca via les adductions Bouregreg, en substitution d’une partie des eaux en provenance de l’Oum Er Rbia. Lydec s’est engagée à réaliser une station de pompage d’une capacité de 1.000 litres/seconde et une conduite de refoulement entre le site «Médiouna 140» et «Merchich 240».

 

Lydec a aussi aménagé en 2017 un espace expérimental de réutilisation des eaux usées traitées à la Station d’épuration des eaux usées (STEP) de Médiouna. En 2013, l’entreprise a mis en service cette station dimensionnée pour 40.000 équivalents habitants extensibles à 80 000. Il s’agit de la première STEP d’Afrique du Nord à utiliser un processus combinant le procédé des boues activées et la technologie membranaire. L’ouvrage est certifié selon la norme ISO 14001 et est performant puisqu’il atteint une qualité d’épuration qui permet la réutilisation des eaux à des fins d’irrigation agricole.

 

Lydec mène régulièrement des campagnes de sensibilisation à la maîtrise des consommations et incite ses clients à adopter des éco-gestes au quotidien. Des actions sont également menées par les directions préfectorales de Lydec au bénéfice d'associations de quartiers, dont des rencontres de sensibilisation et des visites de chantiers.