Le360 Actualités Maroc

ع
Fashion trust Arabia 2022

Les 24 finalistes des Fashion Trust Arabia 2022.

© Copyright : DR

Cinq créateurs marocains parmi les finalistes des Fashion Trust Arabia

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 21/07/2022 à 21h30

La mode marocaine brille à travers ses créateurs au Fashion Trust Arabia (FTA), évènement organisé à Doha, au Qatar, et qui sacre chaque année les meilleurs créateurs de la région MENA.

aA

Le 18 juillet, parmi neuf cent candidatures de créateurs issus du monde arabe, vingt-quatre ont été sélectionnés en finale et parmi ces finalistes figurent pas moins de cinq créateurs marocains.

 

«Les 24 artistes sélectionnés ont fait de la mode une cause, ils sont là, non seulement pour produire de belles pièces et les vendre, mais aussi pour aider les gens, pour préserver leur patrimoine et être fidèles à leurs racines. Ils sont en phase avec leur époque, soucieux de durabilité, d'éthique et d'inclusivité; ils veulent rapprocher les cultures, défier les normes, être plus grands que nature, changer les mentalités et permettre à chacun dans la région MENA d'être lui-même», se réjouit sur sa plateforme l’organisateur de cet évènement majeur du calendrier de la mode internationale.

«Africa Fashion»: la première exposition d’envergure sur la mode africaine s’invite au Victoria & Albert Museum (262713)


Autre élément de fierté, «80% des finalistes du prix FTA en 2022 sont des femmes, alors que l'année dernière, elles ne représentaient que 50%. Aussi symbolique que soit ce chiffre, il signifie beaucoup dans une région et une industrie encore dominées par les hommes», poursuit FTA.

 

Avec cinq créateurs, le Maroc est par ailleurs le pays qui compte le plus de finalistes dans cette sélection où figurent également le Liban, l'Egypte, le Soudan, l’Arabie saoudite, la Tunisie, l’Algérie, le Yémen, la Syrie et le Koweït.

 

Représentants la mode marocaine aux FTA, plusieurs artistes se retrouvent dans cette édition 2022 , à commencer par Artsi Ifrash, créateur basé à Marrakech où il a fondé la Maison ARTC, sélectionné dans la catégorie «vêtements de soirée».

 

Dalila Barkache, joaillière et créatrice d'origine marocaine aux inspirations et expériences venues des quatre coins du monde figure quant à elle dans la catégorie «bijoux», au même titre que la marque de bijoux Dihyan, fondée par Youssra Nichane comme un bel hommage à l'artisanat marocain avec pour objectif de reconnecter la femme à ses racines en transformant des bijoux datant du XVIIe au XIXe siècle en pièces du quotidien.

 

Dans la catégorie «accessoires», brille la marque Talel Paris, fondée en 2019 par la créatrice marocaine Leila Roukni, et qui propose des sacs à main et des accessoires en cuir au design pointu, privilégiant les formes non conventionnelles et une production durable.

 

Enfin, Mohamed Mernissi se classe parmi les talents débutants avec son label qui se caractérise par une haute couture unisexe aux silhouettes colorées aux influences culturelles profondes. 

 

Rendez-vous en octobre 2022 pour connaître le nom du gagnant des FTA.