Crise: Inditex, propriétaire de Zara, va fermer 1.200 boutiques dans le monde | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Zara

Boutique Zara, enseigne du groupe espagnol Inditex.

© Copyright : DR

Crise: Inditex, propriétaire de Zara, va fermer 1.200 boutiques dans le monde

Par Leïla Driss le 11/06/2020 à 14h32

Les premières victimes économiques du Covid-19 commencent à se manifester. Mercredi 10 juin, le géant espagnol Inditex a annoncé la fermeture de 1.200 points de vente à travers le monde.

aA

Les longues files d'attente devant les magasins Zara au premier jour du déconfinement dans certains pays n'étaient, tout compte fait, pas révélatrices de la bonne santé financière du géant espagnol Inditex, détenteur de cette enseigne, mais aussi d'autres marques à succès telles que Zara Home, Lefties, Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho et Uterqüe.

 

409 millions d’euros, c’est le montant astronomique de la perte essuyée par Inditex au premier trimestre de son exercice décalé (1er février-30 avril), la première en l’espace de 20 ans, alors que le bénéfice net avait atteint 734 millions d'euros à la même époque en 2019.

 

Les ventes ont ainsi plongé de 44%, à 3,3 milliards d'euros, le groupe ayant dû fermer au plus fort des confinements jusqu'à 88% des magasins de ses huit marques (Zara, Massimo Dutti, Bershka, Oysho, Stradivarius...).

 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 et des restrictions qui l’accompagnent, Inditex a heureusement misé sur les ventes en ligne. Celles-ci qui étaient de l’ordre de 14% du chiffre d’affaires en 2019 ont augmenté de 50% en ce premier trimestre et ont quasiment doublé en avril avec une augmentation de 95%.

Bon plan: la marque Lefties, petite sœur de Zara, ouvre une nouvelle boutique à Rabat

 

De quoi conforter le groupe qui investit depuis 2012 environ 2,5 milliards d'euros dans cette stratégie qui consiste à renforcer la plateforme de ventes en ligne, tout en se séparant de ses magasins les plus petits pour leur préférer d'immenses boutiques au design soigné, dans des emplacements prestigieux au sein des grandes villes.

 

Le groupe a ainsi décidé de débloquer 2,7 milliards d'euros supplémentaires entre 2020 et 2022, dont un milliard uniquement consacré à la plateforme internet, Inditex prévoyant que les ventes sur internet représenteront 25% de son chiffre d'affaires en 2022 contre 14% en 2019.

 

Toutefois, cette nouvelle stratégie axée sur le digital s’accompagnera d’une restructuration de son parc de magasins. Inditex projette ainsi de fermer entre 1.000 et 1.200 boutiques dans le monde, sur un parc total de 7.412.