La publicité à la conquête de l'espace: un projet fou sur le point de se concrétiser | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
publicité dans l'espace

Un satellite CubeSat sera bientôt envoyé dans l'espace pour y diffuser des publicités.

© Copyright : DR

La publicité à la conquête de l'espace: un projet fou sur le point de se concrétiser

Par Leïla Driss le 11/08/2021 à 13h40

Avec l’aide de Space X, entreprise d’Elon Musk, la start-up canadienne Geometric Energy Corporation projette d’envoyer en orbite un satellite CubeSat pour y projeter de la publicité.

aA

La publicité spatiale, ce rêve convoité par de nombreuses marques, serait sur le point de devenir réalité. Samuel Reid, PDG de la start-up GEC aurait ainsi annoncé dans une interview accordée à Business Insider le 7 août dernier la construction en cours d’un satellite CubeSat pourvu d’un écran d’affichage pixélisé. Un support qui servirait à projeter depuis l’espace des publicités mais aussi des logos ou pourquoi pas, des œuvres d’art.

 

«On peut imaginer que des entreprises voudront afficher leur logo, ou que cela pourrait finir par être un peu plus personnel et artistique», entrevoit déjà l'entrepreneur canadien. Car le panneau de ce satellite, qui sera envoyé dans l’espace à bord d’une fusée Falcon9 (création de Space X), ne sera pas réservé qu’aux marques mais aussi aux particuliers, lesquels pourront ainsi voire leur message céleste diffusé en masse, moyennant un paiement par cryptomonnaie. Luminosité de l’écran, temps d’affichage, couleur, customisation de la publicité… Autant de réglages et de préférences qui seront configurables en contrepartie de tokens virtuellement sonnants et trébuchants.

L’astronaute Thomas Pesquet publie une photographie de Casablanca, vue de l’espace

 

Et d’émettre toutefois quelques craintes quant aux limites de ce qui s’annonce comme les prémisses d’une véritable conquête galactique pour les marques: «peut-être que Coca-Cola et Pepsi vont se battre pour leur logo. J’essaie de réaliser quelque chose qui puisse démocratiser l’accès à l’espace et permettre une participation décentralisée. Espérons que les gens ne gaspillent pas d’argent pour quelque chose d’inapproprié, d’insultant ou d’offensant».

 

Pour l’heure, des discussions seraient en cours entre la start-up canadienne et l’entreprise d’Elon Musk, en attendant les premiers décollages du satellite publicitaire prévus pour le début de l’année 2022.