Le "Maski’ri": le masque marocain transparent conçu pour les sourds et malentendants | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Le "Maski'ri", le masque marocain pour personnes sourdes et malentendantes.

Le "Maski'ri", le masque marocain pour personnes sourdes et malentendantes.

© Copyright : DR

Le "Maski’ri": le masque marocain transparent conçu pour les sourds et malentendants

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 12/06/2020 à 13h40

C’est une très belle initiative que celle de l’association «Les Sourdoués», basée à Tanger qui a conçu des masques transparents pour permettre enfin aux personnes malentendantes de communiquer plus facilement tout en se protégeant.

aA

Comment respecter certaines mesures sanitaires comme le port du masque et communiquer avec les autres quand on est sourd ou malentendant?

 

C’est la problématique sur laquelle s’est penchée l’association tangéroise Les Sourdoués en concevant des masques adaptés, permettant une meilleure communication aux personnes qui ont besoin de lire sur les lèvres afin de comprendre et de se faire comprendre par les autres.

 

«Au sein de l’association Les Sourdoués, nous avons créé le masque inclusif, pour sourds, autistes, malentendants et personnes âgées, percé en son centre par une fenêtre transparente afin que la lecture labiale soit plus aisée, et leur faciliter ainsi la communication avec leur interlocuteur», explique Nadia El Alami, présidente de l’association. Toutefois, celle-ci précise aussi que «ce masque peut servir aussi, aux orthophonistes, audioprothésistes, ORL, psy, pédopsychiatres, infirmiers(ères), pharmaciens, enseignants, commerçants, réceptionnistes» et autres employés d’institutions et d’administrations». Car pour faciliter la communication avec les personnes malentendantes, il conviendrait dans l’idéal que les deux interlocuteurs portent ce type de masques. Sans quoi, la personne qui parle doit baisser son masque pour que son interlocuteur sourd ou malentendant puisse lire sur ses lèvres.

Covid-19: plus de 18 millions de masques exportés vers 11 pays dont l’Algérie

 

Ce type de masques a d’ores et déjà été développé dans plusieurs pays à travers le monde. Au Maroc, Nadia El Alami s’est inspirée de la vidéo d’une internaute américaine qui expliquait les détails de la confection de ces masques.

 

Depuis, le prototype a été conçu en mai dans une usine tangéroise et envoyé en laboratoire pour vérification de la qualité du tissu utilisé.

 

Les vérifications enfin faites, jeudi, Nadia El Alami a pu partager une bonne nouvelle hier: « Après un mois d’attente, je suis heureuse de vous annoncer qu’il vient d’être certifié IMANOR! »

 

 

Ce masque, baptisé «maski’ri», sera envoyé gracieusement à hauteur de 2.000 exemplaires dès aujourd’hui à toutes les associations de sourds du Maroc, annonce ainsi Nadia El Alami. «Nous ne les vendons pas, nous aimerions les envoyer à des groupements professionnels qui nous enverront à leur tour un petit don pour le bon fonctionnement de notre association», espère-t-elle.

 

Côté utilisation, ces masques sont lavables et réutilisables sept fois.