Les producteurs de la Casa de Papel accusés d’utiliser l’image de Salvador Dali sans autorisation | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
La casa de Papel

La Casa de Papel

© Copyright : DR

Les producteurs de la Casa de Papel accusés d’utiliser l’image de Salvador Dali sans autorisation

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 28/01/2019 à 07h25

Le prochain lancement de la saison 3 de la Casa de Papel s’annonce mal. Cause de la mauvaise publicité qui entache la réputation de la série espagnole à succès, l’utilisation, sans autorisation, de l’image du peintre Salvador Dali.

aA

Sur les masques derrière lesquels se cachent les principaux protagonistes de la série La Casa de Papel, le visage du célèbre peintre Salvador Dali. On pourrait croire que pour utiliser ce visage devenu l’emblème de cette série Netflix, les producteurs auraient au préalable demandé l’autorisation aux héritiers du peintre mais à croire le quotidien espagnol El Pais, la Fondation Gaya-Salvador Dali qui gère l’héritage du peintre n’en aurait pas été informée.

 

 

Cette fondation réclamerait aujourd’hui des comptes aux producteurs de la série qui, de leur côté, se défendent en arguant que le masque utilisé représente une caricature du peintre et en déclarant que "le masque est un dessin qui rappelle Salvador Dalí, mais n'importe qui peut porter une moustache, même si Dalí l'a popularisée (…) C'est la meilleure stratégie marketing" pour l'image du peintre, rendue visible dans le monde entier."

 

Pas sûr que la fondation, fondée par le peintre lui-même pour préserver son œuvre, soit de cet avis. Affaire à suivre et rendez-vous le 29 septembre 2019, date de lancement prévue pour la très attendue saison 3. Si l'affaire se corse, le masque de Dali pourrait bien disparaître des écrans.