Le360 Actualités Maroc

ع
Chefchaouen - Nord-Ouest du Maroc - Ruelle - Bleu Nila - Perle bleue

Une ruelle escarpée peinte dans le bleu traditionnel de la ville de Chefchaouen, dans le nord du Rif, le 21 juin 2017.

© Copyright : Fadel Senna / AFP

Les rues de Chefchaouen classées parmi les plus belles du monde par un célèbre magazine d’architecture

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 17/12/2021 à 13h09

L’édition mexicaine et latino-américaine du magazine d’architecture Architectural Digest, AD Magazine, a établi un classement des 46 plus belles rues au monde. Et dans ce classement international, les petites rues typiques de la perle bleue marocaine ne sont pas passées inaperçues et se positionnent à la vingt-deuxième place.

aA

Exit les musées, les monuments et les attractions touristiques, AD Magazine, dans ce classement, établit une sélection des plus belles rues du monde. Colorées, fleuries, charmantes, étonnantes… A chacune ses caractéristiques à nulle autre pareille. A la vingt-deuxième position, on retrouve ainsi les rues de Chefchaouen, la petite ville du nord-ouest du Maroc, réputées pour leurs différentes nuances de bleu.

 

De l’Argentine à la Grèce en passant par la Chine, le Japon, le Portugal ou l’Allemagne, chaque ville, chaque village à travers le monde recèlent en effet bien des trésors, parfois bien cachés au détour d’une ruelle...

Chefchaouen, l’une des destinations stars de 2022

 

La publication revient pour l’occasion sur l’histoire de Chefchaouen, «fondée en 1471 (et qui) servait de forteresse aux exilés d'Espagne». Et d’expliquer que la couleur bleue des ruelles date de plusieurs siècles, et qu’on la doit aux «nombreux Juifs installés à Chefchaouen, où ils ont apporté avec eux l'ancienne croyance selon laquelle le port de la teinture bleue rappellerait aux gens la puissance de Dieu».

 

Dans le top 10 de ce classement, on retrouve en première position Sentenil de Bodegas (Espagne), Brooklyn-New York (Etats-Unis), Recife (Brésil), Paris (France), Mykonos (Grèce, Gueda (Portugal), Pretoria (Afrique du Sud), Québec (Canada), Colmar (France) et Chengdu (Chine).

 

Et pour Chefchaouen, rendez-vous est donné sur place aux voyageurs «pour une expérience plus vivante», au détour des rues telles que Al Hassan Onsar, la rue Outiwi et les escaliers étroits qui montent et descendent la rue Bin Souaki.