Médicaments: L’usage du Smecta est maintenant déconseillé | www.le360.ma

ع
smecta
© Copyright : DR

Médicaments: L’usage du Smecta est maintenant déconseillé

Par Leïla Driss le 11/08/2019 à 10h11

Ce médicament à base d’argile très utilisé pour les troubles digestifs est interdit depuis mai 2019, en France, aux enfants de moins de 2 ans et serait maintenant déconseillé à tous.

aA

En février dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait demandé à ce que le Smecta ainsi que ses génériques ne soient plus prescrits aux enfants de moins de deux ans.

 

Début août, la revue Prescrire recommande à son tour d’éviter tout bonnement ce médicament utilisé lors de troubles digestifs, tels des diarrhées, des troubles fonctionnels intestinaux bénins, des brûlures gastriques ou des reflux gastro-œsophagiens.

 

La raison de ce désamour réside en fait dans les résidus de métaux lourds, notamment le plomb, qui se trouvent dans les argiles utilisés pour la fabrication de Smecta. "Les argiles à visée médicale sont extraites du sol. Par leurs propriétés adsorbantes, elles captent des impuretés du sol, dont le plomb" explique-t-on sur la revue Prescrire.

 

Dans un premier temps, les résultats des analyses effectuées à la demande de l'ANSM par les laboratoires qui commercialisent le Smecta ont aboutis à la conclusion que ce médicament ne recélait aucun danger pour l’adulte, le plomb n’étant pas en quantité suffisante pour pouvoir contaminer le sang.

 

Toutefois, ces faibles quantités de plomb, soit 50 microgrammes par litre de sang, sont suffisantes pour contaminer un enfant, comme cela a pu être observé chez des enfants de moins de 2 ans traités depuis sept jours à la diosmectite.

 

Il est à craindre dans le cas d’une contamination au plomb des troubles neurocomportementaux chez les enfants de cet âge.

 

La revue Prescrire a donc décidé d’élargir l’interdiction en déconseillant également à l’adulte ce traitement. "Étant donné l’intérêt très limité de ces médicaments, autant s’en passer, quels que soient l’âge et la situation clinique."

 

S’agissant des restrictions mises en œuvre depuis ces analyses, la revue précise que depuis "mai-2019 en France, les spécialités Smecta° et Diosmectite Mylan° ne sont plus autorisées chez les enfants âgés de 2 ans ou moins. Les spécialités Actapulgite° et Bedelix° ne sont plus autorisées chez les enfants. Il est prévu qu'une contre-indication chez les enfants soit ajoutée pour Gastropax°. Mi-2019, les autres spécialités à base d'argile restent réservées, sans changement, aux adultes ou aux enfants âgés de plus de 15 ans."