Mode: les défilés «Casa Fashion Show» et «Caftan» annulés en raison du Coronavirus | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
annulation défilés
© Copyright : DR

Mode: les défilés «Casa Fashion Show» et «Caftan» annulés en raison du Coronavirus

Par Leïla Driss le 05/03/2020 à 14h13 (mise à jour le 05/03/2020 à 14h20)

Après le SIAM, le salon de l’automobile et bien d’autres évènements qui devaient se tenir prochainement au Maroc, voici venu le tour des défilés de mode.

aA

C’est sur sa page Facebook que Kenza Cheddadi, organisatrice et fondatrice de l’évènement «Casa Fashion Show» à Casablanca, a annoncé la nouvelle, ce jeudi 5 mars 2020. 

 

«Chers amis, c'est avec tristesse et déception que je vous annonce l'annulation du Casa Fashion Show, prévu du 26 au 28 mars inclus, suite aux nouvelles directives du gouvernement liées au Covid-19, interdisant tout évènement avec participation étrangère», annonce ainsi Kenza Cheddadi.

 

Post KEnza Cheddadi
© Copyright : DR

 

 

 

Rendez-vous est donné au public du 15 au 17 octobre 2020, pour la session Automne-Hiver 2020-2021, placée sous le thème des Mille et Une Nuits, une thématique qui devait être celle de l’édition annulée.

 

En ce qui concerne l'évènement de mode «Caftan», organisé par le groupe de presse Caractères, filiale d'Akwa Group, et son magazine FDM-Femmes du Maroc, Le360 apprend de source sûre que la prochaine édition, prévue le 28 mars à Marrakech sous le signe des «Contes et légendes», a également été annulée.

 

Y aura-t-il un report de cette édition «Caftan»? Pour le moment, aucune date n'a été communiquée et cette annonce n’a encore fait l’objet d’aucune communication officielle de la part des organisateurs à ce jour.

 

S'agissant de la circulaire ministérielle mentionnée dans le post de Kenza Cheddadi, elle a été émise le 5 mars par le porte-parole du gouvernement, également chargé de la Jeunesse et des Sports, Hassan Abayaba. Le document stipule ainsi que jusqu’à la fin mars, en application des directives gouvernementales, il a été décidé que seraient interdites toutes les manifestations auxquelles participent des personnes venant de l’étranger, y compris les conférences et les rencontres culturelles et sportives, quelle que soit leur nature.

 

L’interdiction s’étend également à toutes les manifestations regroupant 1.000 personnes et plus dans un endroit clos, ainsi que tous les festivals, à l’exception des moussems.