Saint-Valentin: donnez à un cafard le nom de votre ex, puis regardez-le se faire dévorer | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cafard Saint Valentin
© Copyright : DR

Saint-Valentin: donnez à un cafard le nom de votre ex, puis regardez-le se faire dévorer

Par Leïla Driss le 14/02/2020 à 13h32

Les âmes esseulées et les cœurs meurtris par un ex cruel apprécieront peut-être l’initiative insolite de ce zoo texan, à l’occasion de la Saint-Valentin. C’est méchant à souhait, mais est-ce vraiment réconfortant?

aA

Dans le zoo de San Antonio, au Texas, on ne fête pas la Saint-Valentin avec des cœurs et des fleurs. Exit le romantisme, et vive la vengeance qui se mange... bien froide!

 

Ici, on propose aux amoureux dont le cœur a été malmené de donner à un cafard le nom du responsable, pour ensuite regarder la bestiole, tout juste baptisée du nom de l'ex en question, se faire dévorer par des animaux.

 

Pour assister à ce spectacle, il vous en coûtera 5 dollars. Toutefois, pour celles ou ceux dont la rancœur est encore plus tenace, il leur sera proposé une solution à la mesure de leur souffrance: un rat.

Un pape maghrébin à l’origine de la Saint-Valentin?

 

Pour la somme de 25 dollars, il vous sera alors possible de nommer le rongeur du nom de votre ex, puis, comme pour son compère le cafard, le voir se faire dévorer par un reptile.

 

Que les défenseurs des animaux se rassure, le Zoo de San Antonio précise toutefois que l’animal, qui fait partie de la routine alimentaire quotidienne des reptiles, leur est livré mort.

 

L’opération en question, «Cry me a Cockroach», se déroule aujourd’hui même, jour de la Saint-Valentin, et sera retransmise dans un live facebook pour que vous ne perdiez pas une miette de ce triste spectacle.

 

Enfin, une fois cette froide vengeance assouvie, au dépend d’un insecte ou d’un mammifère qui n’y étaient, eux, pour rien, les personnes concernées recevront même un certificat, à partager bien entendu sur le web, histoire de jeter à nouveau en pâture le prénom de votre ex (son nom n’étant heureusement pas mentionné), mais cette fois-ci à la vindicte des réseaux sociaux.

 

Pour celles et ceux qui seraient intéressés, et auraient de l’argent à dépenser, en toute méchanceté, voici le lien du site: https://sazoo.org/valentine/