Se noyer 72 heures après avoir bu la tasse ou comment éviter une "noyade sèche" | www.le360.ma

ع
La noyade sèche
© Copyright : DR

Se noyer 72 heures après avoir bu la tasse ou comment éviter une "noyade sèche"

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 01/07/2019 à 15h43 (mise à jour le 01/07/2019 à 16h55)

On ne le sait que trop peu, mais la noyade peut également survenir en dehors de l’eau, jusqu’à 72 heures après avoir bu la tasse. Voici les signes à reconnaître pour mieux protéger vos enfants.

aA

Il existe deux types de noyade, humide et sèche. "Dans la noyade humide, la personne a inhalé de l'eau qui interfère avec la respiration et cause le collapsus du système circulatoire", explique l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 

A contrario, la noyage sèche est définie comme étant la mort par suffocation suite à une immersion dans l’eau. Elle survient jusqu’à 72 heures après qu’une personne ait failli se noyer ou ait simplement bu la tasse.

 

Moins connue mais toutefois tout aussi dangereuse, cette insuffisance respiratoire peut être fatale lorsqu’elle n’est pas traitée à temps.

 

Bien que la noyade sèche ne représente que 2% des cas de noyades, celle-ci touche particulièrement les enfants.

 

Comment la reconnaître ?

  1. La personne tousse et peine à respirer. La respiration sifflante s’apparente à une crise d’asthme.
  2. Des maux de ventre, de la fièvre, le teint gris ou une somnolence prononcée sont également des signes à ne surtout pas négliger!

 

Si ces symptômes sont remarqués, il est impératif de consulter en urgence.

 

Bien entendu, on ne répètera jamais assez l’importance de surveiller les enfants quand ils sont dans l’eau, que ce soit à la piscine ou à la plage, car comme le rappelle l’OMS, "chez les enfants, une défaillance de la surveillance des adultes est la cause individuelle de noyade la plus importante."