Une grande première: voici pourquoi le rallye Aïcha des Gazelles s’est délocalisé en Chine | www.le360.ma

ع
Aïcha des gazelles

Dix équipes représentant pas moins de douze pays concourent au rallye, dans le désert de Naiman, en Mongolie. 

© Copyright : DR

Une grande première: voici pourquoi le rallye Aïcha des Gazelles s’est délocalisé en Chine

Par Le360 (avec MAP) le 23/10/2019 à 11h20

En prévision de la célébration de l'Année du Maroc en Chine en 2020, le rallye Aïcha des Gazelles s'est délocalisé, depuis hier, mardi 22 octobre, jusqu'au 26 octobre, dans le désert de Naiman, de la région autonome de Mongolie-Intérieure. Une première pour cette épreuve d'endurance au volant.

aA

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse en présence de l'Ambassadeur du Maroc en Chine, Aziz Mekouar, le directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, la présidente de l'agence Maïenga et fondatrice du rallye Gazelle, Dominique Serra, le maire de Naiman, Qi Bu Ren, et le vice président de "Me Time", spécialisé dans l'industrie du sport et sponsor de l'événement, Xiaodong Sun.

 

Un total de 10 équipes composées de pilotes de 12 pays, dont le Maroc, s'attaquent à cet événement de trois jours et mettront leurs compétences à l’essai dans le rude désert de Naiman, qui offre un nouveau challenge. La 1ère édition aura lieu au cours du second semestre 2020 et rassemblera 60 équipages de toutes nationalités.

Chine. Ce qu'il s'est passé en 70 ans

 

Dans une déclaration à cette occasion, Aziz Mekouar a souligné l'importance d'organiser cet événement sportif en Chine et sa contribution à la consolidation des relations d’amitié ancestrales qui unissent Rabat et Pékin, appelant au renforcement des échanges entre les deux pays afin de promouvoir les relations bilatérales qui connaissent un dynamisme sans précédent.

 

Il a, dans ce cadre, noté que l'année prochaine verra l'organisation de plusieurs activités dans divers domaines dans le cadre de la célébration de l'Année du Maroc en Chine, afin de promouvoir les échanges culturels ainsi que les liens entre les deux peuples amis.

 

Aziz Mekouar a aussi rappelé la visite officielle du roi Mohammed VI en République populaire de Chine en 2016, laquelle a ouvert des perspectives prometteuses pour la valorisation des relations bilatérales en les hissant au niveau de partenariat stratégique global.

 

Pour le directeur général de l'ONMT, le Maroc a toujours encouragé les initiatives sportives avec de fortes valeurs humaines. Le Rallye Aicha des Gazelles en est ''l’exemple parfait''. ''Une aventure au féminin où le dépassement de soi et l'épanouissement personnel sont des valeurs aussi importantes que celle d’aller à la rencontre des populations locales'', a-t-il ajouté.

 

C’est pour cela que l’ONMT a toujours accompagné cet événement et est fier, aujourd’hui, qu’il s’exporte en Chine pour créer le Rallye "Gazelle Morocco China", a-t-il dit, ajoutant que '' Nous en sommes d’autant plus fiers que la Chine est un pays ami du Maroc avec lequel les liens sont très forts et avec lequel nous venons de sceller un important partenariat qui va, sans aucun doute, permettre un développement considérable des flux touristiques''.

 

Pour Dominique Serra, fondatrice du rallye Gazelle, cette aventure promeut et défend les concepts de la femme moderne, ''courageuse, belle, audacieuse, énergique et entreprenante''.

 

Le rassemblement défend également les valeurs liées à l'environnement, à l'éthique, au respect, à la solidarité et au partage, a-t-elle ajouté.

Rallye Aïcha des Gazelles: le prince Albert donne le top départ aux voitures électriques

 

Lors de la phase expérimentale du Rallye, qui débutera mercredi et durera quatre jours, le Maroc sera représenté par Dounia Bennani et Meryem Labyed, qui ont confirmé à cette occasion leur volonté de vivre l'expérience au cœur du désert de la Mongolie.

 

Après 30 ans de chemin parcouru, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est devenu une référence et un formidable tremplin pour les femmes de toutes nationalités.