Vidéo. Agadir: le coronavirus a mis à mal les esthéticiennes | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Nouria Benmassaoud

Nouria Benmassaoud, esthéticienne à Agadir.

© Copyright : DR

Vidéo. Agadir: le coronavirus a mis à mal les esthéticiennes

Par Mohand Oubarka le 26/04/2020 à 14h13

Comme de nombreux métiers affectés par le Covid-19, celui d'esthéticienne est à l’arrêt, ce qui impacte sérieusement la situation des praticiennes de ce métier, désormais privées de revenus, comme à Agadir et sa région.

aA

A Agadir, les esthéticiennes souffrent de la mise à l'arrêt de leur activité et ne parviennent plus aujourd’hui à subvenir à leurs besoins. 

 

«Suite à l’état d’urgence sanitaire, le métier est à l’arrêt et nous en souffrons énormément», confie Nouria Benmassaoud, esthéticienne. 

 

En général, c’est à cette période de l’année, avec l’arrivée du printemps, que cette activité de soins de beauté et d'hygiène corporelle bat son plein. Les clientes sont en temps normal de plus en plus nomnreuses à cette période de l'année.

 

«Nous attendions impatiemment cette période, mais le coronavirus a ruiné nos espoirs», déplore notre interlocutrice. 

Vidéo. Coronavirus: à Agadir, les propriétaires de pressings lancent un SOS 

 

Les esthéticiennes salariées dans des salons de beauté vivent aujourd'hui dans la précarité et ne disposent ni d'une couverture sociale ni même de l'affiliation au régime du Ramed.

 

 

 

Nouria Benmassaoud regrette que la situation de précarité que traversent les esthéticiennes n’ait pas été prise en considération par les autorités locales, et espère que la pandémie du coronavirus sera vaincue, et que la vie reprendra son cours normal.