Vidéos. Bilal Hassani, le Marocain qui pourrait représenter la France à l’Eurovision | www.le360.ma

ع
Bilal Hassani

Bilal Hassani

© Copyright : DR

Vidéos. Bilal Hassani, le Marocain qui pourrait représenter la France à l’Eurovision

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 07/01/2019 à 10h08

Des cheveux multicolores, une voix haut perchée à vous coller des frissons, un style à nulle autre pareille, Bilal Hassani, Marocain, est le nouvel enfant chéri des téléspectateurs français. Découverte.

aA

Repéré dans l’émission de télé-crochet «The Voice Kids», ce personnage androgyne fait déjà bien des émules en France où il vient de commencer très fort l’année 2019.

 

Sa nouvelle chanson, «Roi», vient en effet d’être dévoilée et sera présentée samedi 12 janvier à l’occasion du premier prime time de l’émission «Destination Eurovision», présentée par le chanteur canadien Garou.

 

Le jeune chanteur marocain participera à l’émission dans l’espoir de décrocher le précieux sésame qui lui permettra de représenter la France à l’Eurovision.

 

Le succès semble à portée de main pour le jeune homme, dont le nouveau titre est déjà classé parmi les meilleures ventes de singles sur iTunes et enregistre d’ores et déjà plus d’un million de vues sur YouTube. Celui-ci bat même à plates coutures les nouveaux morceaux de Chimène Badi, 51.000 vues, et d'Emmanuel Moire, 40.000 vues.

Vidéo. Eurovision: il était une fois Samira Said en 1980

 

Un succès phénoménal dû en grande partie à des pans intimes de sa vie, que dévoile Bilal Hassani, tant dans les paroles que dans les images du clip. Le chanteur dévoile en effet au public des images de son enfance, dans lesquelles on le voit chanter, danser, grandir...

 

Un clip sous forme de compilation de vidéos souvenirs, qui a d'autant plus d'impact que les paroles de la chanson appellent à ne pas changer face aux insultes lorsqu'on est jugé différent et qu'on ne rentre pas dans les "bonnes" cases.

 

Tel est le message de «Roi», une chanson qui fait écho à une campagne de cyber-harcèlement homophobe dont il avait lui-même été victime en novembre dernier. 

 

Devenu une véritable star des réseaux sociaux, Bilal Hassani s’est aussi imposé comme un porte-parole de la communauté gay depuis que celui-ci a osé faire son coming out dans une vidéo intitulée «Viré du lycée car je suis gay» et qui lui a valu plus de 3,3 millions de vues.