Voici comment l’Arabie Saoudite redore son image en utilisant les instagrameurs | www.le360.ma

ع
Gateway KSA
© Copyright : DR

Voici comment l’Arabie Saoudite redore son image en utilisant les instagrameurs

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 09/09/2019 à 11h00

Des influenceurs invités officiellement à visiter le pays, tout frais payés, et à partager ces beaux moments sur leurs réseaux sociaux. Voici le genre d’initiatives organisées dans le cadre du nouveau programme saoudien Gateway KSA.

aA

Depuis quelques mois, l’Arabie Saoudite est passée en mode «opération séduction». Les Backstreet Boys, Janet Jackson, David Guetta, les Black Eyed Peas, OneRepublic mais aussi Enrique Iglesias et 50 Cent… Autant de stars qui ont répondu présentes à l’invitation de l’Arabie Saoudite, quitte à faire polémique en occident, où on voit d’un mauvais œil le fait de se produire sur la scène d’un pays taxé de liberticide.

 

Mais le pays ne s’arrête pas aux stars de la musique et s’emploie désormais à courtiser les influenceurs, afin d’investir le monde des réseaux sociaux, duquel l’Arabie Saoudite est absente.

 

Pour y parvenir et ainsi se départir de son image négative, un programme baptisé «Gateway KSA» a été créé voici deux ans, suite à la rencontre entre le prince Turki al-Faisal, ancien directeur de l'Agence saoudienne de renseignements et ex-ambassadeur de son pays aux États-Unis, et l'influenceuse sportive australo-néerlandaise Nelleke Van Zandvoort Quispel, alors en visite en Arabie Saoudite.

 

A qui s’adresse ce programme? Aux «influenceurs, aux décideurs et aux dirigeants de demain. Des jeunes hommes et des jeunes femmes qui peuvent voir au-delà des gros titres et des tweets pour imaginer et façonner ensemble un avenir d'ouverture, de collaboration et d'innovation» explique-t-on sur Slate.fr

 

En d’autres termes, il s’agit d’inviter des personnalités 2.0 à visiter le pays, tous frais payés, afin de les «encourager» à partager et à promouvoir une image positive de celui-ci. Sans compter que Gateway KSA assure également sa propre communication en partageant abondamment des photos sur son propre compte instagram.

 

Depuis sa création, plus de 200 personnes, parmi lesquelles des étudiants universitaires et des influenceurs ont participé à ce programme. Dernière en date, l’instagrammeuse Aggie Lal, suivie par près de 900.000 followers, invitée au printemps dernier à réaliser un shooting photos dans le désert saoudien… Aux frais du prince.

 

Si la jeune Américaine s’est fait connaître pour ses poses sexy en maillot de bain, elle a en revanche troqué son habituel outfit pour un look plus habillé et voilé. Mais à ses côtés, un homme torse nu… Oui, lui, en a le droit!

 

 

Gateway KSA

L'instagrameuse Aggie Lal lors de son shooting en Arabie Saoudite

© Copyright : DR

 

 

 

Outre ce nouveau type de communication, que certains taxent de propagande, l’Arabie Saoudite envisage aussi ce mois-ci et pour la première fois, de délivrer des visas de tourisme à des étrangers.

 

Un nouveau mode de narration, pour raconter une autre Arabie Saoudite...