Le360 Actualités Maroc

ع
Ofir Akunis - Abderrahim Bayoud

Abderrahim Bayoud, chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, en compagnie de Ofir Akunis, ministre israélien de la Coopération régionale.

© Copyright : DR

Abderrahim Bayoud, chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, plaide pour la protection du patrimoine des deux pays

Par Majda Benthami le 08/11/2021 à 18h05

Dans son intervention lors d’un colloque international sur la culture et le droit hébraïque au Maroc, qui se tient les 8 et 9 novembre 2021 à l'université Bar Ilan, Abderrahim Bayoud, chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, a appelé au renforcement de la coopération israélo-marocaine dans la protection du patrimoine commun des deux pays.

aA

Intervenant lors d’un colloque international sur la culture et le droit hébraïque au Maroc, Abderrahim Bayoud, chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, a souligné que la vision du roi Mohammed VI est «d'apporter la paix non seulement à nos deux pays, mais à toute la région… pour le bien de tous», rapporte le quotidien de référence israélien The Jerusalem Post.

 

Le diplomate marocain a, en outre, mis en lumière les liens étroits qui ont existé, tout au long des siècles, entre les souverains marocains et la communauté juive, rappelant que les rois de la dynastie alaouite les ont toujours protégés, notamment le roi Mohammed V qui s’est totalement opposé à la mise en application de la politique raciale de Vichy.

Maroc-Israël: le business doit monter en régime

 

Il a, par ailleurs, noté que le Maroc a rénové plusieurs sites historiques juifs du pays. «Beaucoup d’actions ont été prises par le Royaume, notamment l'enseignement de l'hébreu, la lutte contre l'antisémitisme et la création d'écoles pour étudier le patrimoine juif au Maroc», a-t-il déclaré.

 

Abderrahim Bayoud n’a pas manqué de plaider pour un partenariat solide entre les universités marocaines et israéliennes.

 

Il a fait observer que ce colloque est le premier en son genre qui a été organisé par les Israéliens et les Marocains depuis que les deux pays ont décidé de rétablir leurs relations diplomatiques en décembre 2020. Il a aussi exprimé l'espoir que ceci ouvrirait la voie à d'autres événements dans un avenir proche.

Info360. Israir, la seconde compagnie aérienne israélienne, reprend les vols Tel-Aviv-Marrakech ce jeudi 11 novembre 

 

De son côté, l'ancien député Shimon Ohayon, politicien israélien et professeur au sein de l'université Bar Ilan, a rendu hommage à la «relation spéciale qui lie le roi du Maroc à la communauté juive».

 

Il a également déclaré à Israel Hayom que «les relations entre les deux pays sont chaleureuses, en particulier entre les citoyens. Nous sommes fiers d'organiser une conférence à laquelle participent des chercheurs du Maroc et d'Israël».

 

C'est l'Université Bar Ilan qui a accueilli une délégation marocaine de chercheurs participant à ce colloque international sur la culture et le droit hébraïque dans le Royaume. Un évènement met en lumière les liens politiques, culturels et sociaux qu’entretenaient les deux pays, bien avant la décision du Maroc de rétablir les mécanismes de coopération avec Israël.