Comment l'ambassadeur d'Algérie à Rabat entretient la mauvaise foi et le flou diplomatique | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Photo tweet ambassadeur algérie

Le 15 février 2021 à Rabat, l'ambassadrice de Suède au Maroc, Anne Höglund, rend visite à son homologue algérien Abdelhamid Abdaoui, qui prend par la suite le soin de flouter une photo de la cérémonie de la remise de ses lettres de créances au Roi. 

© Copyright : DR

Comment l'ambassadeur d'Algérie à Rabat entretient la mauvaise foi et le flou diplomatique

Par Fahd Iraqi le 16/02/2021 à 09h02 (mise à jour le 16/02/2021 à 10h12)

L’ambassadeur d'Algérie à Rabat a dû supprimer un tweet sur son compte officiel car il avait été pris en flagrant délit de retouches de sa photo de remise de ses lettres de créances au Roi Mohammed VI. Pathétique.

aA

La «Marocophobie» dont souffrent les dignitaires algériens semble, cette fois-ci, avoir atteint un seuil clinique. L’ambassade d’Algérie à Rabat vient ainsi de supprimer de son compte officiel Twitter, un post faisant part d’une visite de courtoisie, effectuée le 15 février, par l’ambassadrice de Suède au Maroc, Anne Höglund, à son homologue algérien Abdelhamid Abdaoui.

 

La raison? Les internautes marocains ont raillé cette publication, car ils ont remarqué que la photo d’illustration de cette rencontre a été volontairement retouchée, de manière à flouter les détails d’une autre photo, apparaissant en arrière-plan. La retouche, grossière, est clairement visible sur le post (entre-temps supprimé), qui est resté disponible sur le compte Facebook de Radio Algérie internationale, qui l’avait repris.

سفير #الجزائر بالرباط، عبد الحميد عبداوي يستقبل سفيرة مملكة #السويد Anne Höglund ، التي أدّت له زيارة مجاملة، تم...

Publiée par ‎Radio Algérie Internationale - إذاعة الجزائر الدولية‎ sur Lundi 15 février 2021

 

Une photographie encadrée, placée sur une étagère, montre la remise des lettres de créances de l’Ambassadeur d’Algérie au Roi Mohammed VI lors d’une cérémonie qui date du 22 janvier 2020, et qui avait été couverte, à l’époque, par l’ensemble des médias algériens et marocains.

 

 

 

Ambassadeur Algérie
© Copyright : DR

 

 

 

 

Ce genre de photo orne les bureaux de tous les diplomates accrédités au Royaume qui ne manquent jamais, dans leur entretien, d’évoquer cette cérémonie solennelle. En la floutant volontairement, l’ambassadeur algérien a sans doute cherché à s’éviter de s’attirer les foudres de son supérieur hiérarchique, Sabri Boukadoum. Comme pour les autres chibanis du régime vert-kaki, le chef de la diplomatie algérienne souffre d’une pathologie incurable qui se manifeste par une haine hystérique à l’égard du Royaume et de ses institutions.