Coronavirus. Les initiatives "très innovantes" du Maroc, vues par la station RFI | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Coronavirus Maroc

Agée de 79 ans, une Allemande résidant à Tanger s'est rétablie, après avoir été testée positive au Covid-19 et soignée dans un établissement hospitalier de la ville. 

© Copyright : MAP

Coronavirus. Les initiatives "très innovantes" du Maroc, vues par la station RFI

Par Le360 (avec MAP) le 13/04/2020 à 09h41 (mise à jour le 13/04/2020 à 09h50)

Face à l'urgence liée à la crise du nouveau coronavirus, le Maroc multiplie les initiatives parfois "très innovantes" pour venir en aide aux plus fragiles, écrit la station Radio France Internationale (RFI) sur son site Internet.

aA

Depuis le début de la crise du coronavirus, des milliards d'euros ont été mobilisés par les Etats et les institutions internationales pour tenter d'amortir le choc économique. Cependant, l'accès à ces aides reste parfois très difficile aux plus vulnérables. Aussi, face à l'urgence, le Maroc multiplie les initiatives parfois très innovantes pour venir en aide aux plus fragiles, souligne cette station radiophonique française.

 

La première mesure a ciblé les salariés au chômage, immatriculés à la Caisse nationale de sécurité sociale, rappelle ce média, qui indique qu’environ 800.000 personnes se sont déjà inscrites.

 

Pour les personnes qui ne bénéficient pas d’une couverture sociale, le Maroc a utilisé le Ramed, qui recense environ 6 millions de foyers, ajoute RFI dans cet article en ligne, paru sous le titre "Au Maroc, en pleine pandémie, la solidarité envers les plus démunis s’organise".

Coronavirus: 26.579 individus interpellés depuis la déclaration de l’état d’urgence

 

Grâce à une plateforme électronique, des aides d'une valeur maximale de 1.200 dirhams peuvent être accordées, indique cet article, qui précise que ce n'est l'unique plateforme d'aide à la population qui a été développée, car il en existe une autre, pour ceux qui ne figurent sur aucun registre des aides sociles de l'Etat, et qui ont pour seul document administratif, leur carte d'identité. Leurs demandes reposeront donc sur une déclaration sur l'honneur, avec des contrôles effectués après qu'ils aient perçu le montant de leur aide.

 

Cet article indique de plus qu'en ce qui concerne le financement, celui-ci n'est pas assuré uniquement par l'Etat. La création du fonds spécial, actuellement doté de 33 milliards de dirhams, a été complété par les dons d'entreprises.