Le360 Actualités Maroc

ع
cover Lancement de la première plateforme d'Esport 100% marocaine

La première plateforme d’Esport 100% marocaine a été lancée mardi 16 novembre 2021.

© Copyright : said bouchrit / Le360

Gaming: lancement de la première plateforme d’Esport 100% marocaine

Par Mehdi Heurteloup et Said Bouchrit le 17/11/2021 à 16h58

Attendue depuis longtemps par les gamers marocains, ESNA, la première plateforme d’Esport 100% marocaine a été lancée ce mardi 16 novembre 2021 à Casablanca. Crée par GG Agency, cette plateforme sociale de gaming permettra aux joueurs de s’affronter et de remporter de nombreux prix, mais aussi de leur donner plus de visibilité via le streaming.

aA

Longtemps rêvée par plusieurs générations de gamers marocains, la première plateforme sociale d’Esport 100% marocaine est née. Deux ans de travail ont été nécessaires à GG Agency, à l’origine de ce projet, pour crée la plateforme ESNAfaite par et pour les Marocains.

 

«Moi-même, en tant que Gamer, j’ai toujours rêvé, étant jeune, de prendre part à des compétitions d’Esport. Mais avec l’âge, je me suis dis que si je n’avais pas réussi à le faire, peut être que je peux aider à ce que ces jeunes le fassent, c’est donc pour moi un rêve qui devient réalité. Cette plateforme, c’est deux ans de travail, elle a été réalisée à 100% par des Marocains, elle sera gérée par des Marocains et des outils qui ont été fait au Maroc», déclare avec émotion Karim Moubarik, Directeur Général de GG Agency.

Rabat: bientôt une Zone d’accélération économique dédiée aux industries du cinéma, de l’audiovisuel et du gaming

 

Autre annonce de taille, le lancement de la première saison de la Master Pro League, une compétition qui verra les gamers s’affronter autour de quatre jeux sur les différentes plateformes, mobile, console et PC. Les jeux en compétition pour cette première saison sont PUBG pour le mobile, FIFA 22 sur console, Street Fighter 5 sur console et PC et Valorant sur PC.

 

Les inscriptions sont déjà ouvertes sur la plateforme et cette première saison, dotée d’un cash prize de 170.000 dirhams, se déroulera du 1er décembre 2021 au 13 mars 2022.

 

«Nous allons lancer la première saison de la Master Pro League et dès que cette première saison sera finie au mois de mars, automatiquement nous lancerons la deuxième saison. Nous allons organiser des événements qui seront récurrents, pour l’instant à distance, mais nous suivons de prêt la situation sanitaire, car la finalité c’est de pouvoir organiser des événements en présentiel parce que le Maroc est aujourd’hui capable d’organiser des événements Esport aux standards internationaux et nous avons hâte de le démontrer», explique Karim Moubarik.

 

Aujourd’hui les gamers marocains sont présents sur la scène internationale du Esport et se réjouissent de la création de cette plateforme. Soufiane alias «Greenox», manager de l’équipe Marocaine MLC Esport Valorant, s’est confié, interrogé par Le360.

 

«La création de cette plateforme va permettre d’apporter plus de visibilité aux gamers marocains, qu’ils puissent montrer leur potentiel. Cette initiative va permettre aussi d’avoir plus d’événements Esport, de permettre aux joueurs de gagner plus de cash prize et pourquoi pas vivre de leur passion», explique le jeune homme.

Le Gaming, une industrie qui rapporte gros

 

Les chiffres sont éloquents. Avec plus de 160 milliards de dollars de recettes au niveau mondial, l’industrie vidéo ludique pèse désormais plus lourd que celles du cinéma et de la musique réunies. Les études estiment généralement les joueurs à 2,7 milliards, soit plus d’un tiers de la population et les analystes prévoient qu’à fin 2023, ce chiffre atteigne les 3,1 milliards! Au Maroc, les études parlent de 3 millions de gamers actifs.

 

«Je suis particulièrement fier de voir le talent des jeunes marocains qui ont participé à développer MPL et la plateforme ESNA, une plateforme 100 % marocaine qui n’a rien à envier aux plateformes internationales. Comme moi, ils ont fait de leur passion leur métier. Et comme moi, ils veulent que le secteur soit un puissant pourvoyeur d’emplois à haute valeur ajoutée pour la jeunesse marocaine», explique Karim Moubarik dans un communiqué.