Incroyable. Des Algériens narguent les victimes tragiques de l’accident de Taza! | www.le360.ma

ع
accident de bus
© Copyright : DR

Incroyable. Des Algériens narguent les victimes tragiques de l’accident de Taza!

Par Ziad Alami le 02/12/2019 à 16h22 (mise à jour le 02/12/2019 à 16h40)

À peine posté par Ennahar TV, champion toutes catégories de la marocophobie, l’information sur le décès tragique de 17 personnes dans un accident survenu hier à Taza, récolte déjà une dizaine de «likes» sur le compte Twitter de cette chaîne à la solde du renseignement algérien. Riposte.

aA

Quelle gloire peuvent-ils tirer (encore) d’un accident susceptible de se produire n’importe où? Peuvent-ils se réjouir de la mort d’autrui, au point de «liker» en grand nombre une information à peine postée, sournoisement postée, par Ennahar TV, qu’on ne vous présente plus puisque cette chaîne, à la solde du renseignement militaire algérien, a fait de la marocophobie toute une «ligne éditoriale»!

 

 

Quelle ne fut alors notre surprise en constatant qu’une heure après la divulgation de l’information sur le décès tragique, hier dimanche, de 17 citoyens concitoyens sur la route de Taza, le mystérieux post d'Ennahar TV récolte déjà 11 «likes»!

 

Il faut vraiment être cynique, pour ne pas dire indécent, pour «oser» narguer des morts, quels qu’ils soient, et d’où qu’ils viennent. Pourtant, ces sombres visiteurs d’Ennahar TV, sans scrupule aucun, s’en sont donné à coeur joie, comme si ce genre de drames était inconnu de "l’Algérie soeur"!

 

Bien entendu, loin de nous l’idée de pointer nos frères algériens qui n’admettront certainement pas que ce forfait soit commis en leur nom. L’on connaît parfaitement l’auteur de cette oeuvre diabolique, entendez ces «mouches électroniques» mobilisées jour et nuit par l'état-major d'Ahmed Gaïd Salah pour cracher leur venin sur un voisin marocain, qui a pourtant toujours été solidaire de l’Algérie, en toutes circonstances, de peine comme de joie, comme cela a été le cas lors du sacre des Fennecs du côté du Caire, lors de la CAN 2019.

 


Hélas, la bête galonnée ne jure que pas sa haine envers le Maroc. Qu'elle en crève alors, à tout jamais!