Le360 Actualités Maroc

ع
aéroport de Palma de Majorque

Aéroport de Palma de Majorque.

© Copyright : DR

Affaire du vol Air Arabia dérouté à Palma de Majorque: trois autres fugitifs marocains arrêtés

Par Nisrine Zaoui le 24/11/2021 à 17h56

Les 3 Marocains interpellés, ce mercredi 24 novembre 2021, avaient profité du déroutement d’un vol Casablanca-Istanbul sur Palma, au prétexte d'une fausse urgence médicale, pour s’enfuir et rester illégalement sur cette île espagnole. Retour sur les évènements.

aA

Selon la préfecture de police des îles Baléares, la police nationale et la garde civile ont interpellé, ce mercredi 24 novembre 2021, un total de cinq personnes, toutes d'origine marocaine, dont trois fugitifs en fuite depuis la nuit du 5 novembre 2021.

 

Ces trois fugitifs, âgés de 26, 33 et 35 ans, ont été arrêtés pour leur implication présumée dans "une affaire de sédition et de violation de la loi sur les étrangers", indique l’agence de presse espagnole EFE. Tandis que les deux autres détenus, âgés de 37 ans, ont été arrêtés pour leur implication présumée dans une affaire de la "promotion de l'immigration clandestine". Ils auraient aidé les trois fugitifs, arrêtés aujourd’hui.

Affaire du vol Air Arabia dérouté à Palma de Majorque: 12 individus placés en détention provisoire

 

Selon l’EFE, ces interpellations ont eu lieu ce mercredi vers 8h00, à la suite des enquêtes que la police nationale et la garde civile mènent conjointement depuis l'incident. Et jusqu'à présent, 19 des 25 passagers évadés de l'avion ont été interpellés. L’enquête est toujours en cours pour retrouver les 6 évadés restants.

 

A titre de rappel, un avion d'Air Arabia, qui effectuait un vol entre le Maroc et la Turquie, a été dérouté, vendredi 5 novembre 2021, vers Palma de Majorque, où il a effectué un atterrissage d'urgence en raison du malaise supposé d'un passager.

 

L'individu a été transporté en ambulance avec un compagnon à l'hôpital Son Llatzer de Palma. Au moment de l'évacuation du vol, plusieurs passagers de l'avion, une vingtaine environ, se sont précipités sur le tarmac.

Affaire du vol Air Arabia dérouté à Palma de Majorque: la police espagnole enquête sur un stratagème monté sur Facebook 

 

Les détenus sont accusés de trouble à l'ordre public. D’ailleurs, le passager marocain qui a simulé un malaise avait déjà été arrêté en Espagne en 2020 pour une dégradation de biens d'autrui et pour avoir opposé une résistance aux forces de l'ordre.

 

Entre le 5 et le 6 novembre, la police nationale et la garde civile ont arrêté 12 personnes qui avaient fui l'avion et émis un mandat de perquisition et d'arrêt pour les 13 autres.

 

Les enquêteurs ont, d’ailleurs, découvert que 2 des 13 hommes contre lesquels un mandat de perquisition et d'arrêt avait été délivré se sont rendus par bateau à Barcelone le matin suivant l'incident. Le 17 novembre, 4 autres fugitifs ont été arrêtés à Sa Pobla, commune de l'île de Majorque.