Côte d'Ivoire: l'Etat veut booster la compétitivité de l'aéroport d'Abidjan | www.le360.ma

ع
Abidjan
© Copyright : DR

Côte d'Ivoire: l'Etat veut booster la compétitivité de l'aéroport d'Abidjan

Par Ismail Benbaba le 31/12/2015 à 18h26

Le gouvernement ivoirien prévoit de gros investissements pour améliorer la compétitivité de l'aéroport d'Abidjan. Plusieurs chantiers d'extension et de modernisation de l’aérogare de fret sont d'ores et déjà en cours.

aA

Le Premier Ministre, Daniel Kablan Duncan, accompagné de plusieurs ministres, a visité, mercredi 30 décembre 2015, le chantier d’extension de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, nous apprend abidjan.net dans sa publication du 31 décembre.

 

A l'issue de cette visite de terrain, le chef du gouvernement a fait savoir que cette visite a été suscitée par l’arrêt des travaux d’extension et de modernisation de l’aérogare de fret, dû au manque de financement par l’Etat ivoirien de sa part de contribution qui s’élève à 7 milliards de FCFA sur les 24 milliards prévus pour la réalisation du projet. «L’Etat a déjà décaissé 2 milliards.

 

Avec le Ministre en charge du budget, nous ferons en sorte qu’à partir de mi-janvier 2016, au plus tard, que le Gouvernement puisse apporter sa part. L’entreprise Arabe Contractor qui s’occupe des travaux, sur cette base, a décidé de poursuivre les travaux à partir de début Janvier pour régler définitivement ce dossier», a assuré Daniel Kablan Duncan.

 

Il faut dire que ce projet représente un élément important pour l’amélioration du fret aérien ivoirien. «Nous sommes présentement autour de 20000 tonnes traitées par an, mais l’objectif c’est d’aller à 50000 tonnes. Voyez donc, que c’est un peu plus qu’un doublement», a-t-il souligné, rappelant que le président, Alassane Ouattara, veut que l’aéroport d’Abidjan soit l’un des aéroports les plus compétitifs de la zone Afrique de l’ouest.

 

Pour rappel, les travaux concernent le chantier du nouvel aérogare de fret, la rénovation du Salon d’honneur, le hall d’accueil ou encore le salon VIP de l’aéroport. «D’ici 2019, nous notons que c’est une quarantaine de milliards d’investissement qui vont se faire, avec à la clé, la mise en place du Taxi-way. C’est-à-dire l’accès facile à la piste pour éviter l’engorgement.

 

Il nous faut aller très vite, car le Président a fixé d’atteindre 8 millions de passagers à l’horizon 2020, quand on sait que nous sommes actuellement à 1,5 millions de passagers par an. Nous avons donc du chemin à faire et c’est pour cela qu’il nous faut des infrastructures de qualité», a fait remarquer le Premier ministre.

 

Il a également souligné que ces investissements seront accompagnés de celui du projet «Aérocité», d’un coût global de plus de 1000 milliards de Fcfa. C'est un projet qui vise à créer une ville futuriste autour de l’aéroport d’Abidjan. «Ce sont de gros dossiers que le Président nous a demandé d’activer et de lancer dans un bref délai», a précisé Daniel Kablan Duncan.

 

Enfin, soulignons que le projet «Aérocité» est un plan d’aménagement futuriste sur un site de 3 700 ha dans la zone aéroportuaire visant la création d’une ville moderne, intégrant les services de transport multimodal et les activités économiques (commerces, logistiques, tourisme, parc des expositions etc.).