La Corée du sud annonce des tirs de sommation contre un appareil militaire russe | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
bombardier russe

Des militaires sud-coréens annoncent avoir tiré mardi près de 400 coups de sommation contre un appareil militaire russe, en réponse à son "intrusion" dans l'espace aérien de la Corée du Sud. 

© Copyright : DR

La Corée du sud annonce des tirs de sommation contre un appareil militaire russe

Par Le360 (avec MAP) le 23/07/2019 à 10h34 (mise à jour le 23/07/2019 à 10h43)

Des militaires sud-coréens ont tiré ce mardi près de 400 coups de sommation contre un appareil militaire russe, en réponse à son "intrusion" dans l'espace aérien de la Corée du Sud, Séoul prévenant que sa réaction serait bien plus forte en cas de récidive.

aA

"Un avion russe de détection A-50 a violé l'espace aérien de Séoul à deux reprises au large de la côte orientale, contraignant l'armée de l'air à déployer ses appareils", a déclaré l'état-major interarmées sud-coréen.

 

L'incident s'est produit près des Iles Dokdo. Il s'agit de la première intrusion de ce type depuis la fin de la guerre de Corée en 1953.

 

Selon une porte-parole de la présidence sud-coréenne, dans un message au secrétaire du Conseil de sécurité russe, le conseiller à la sécurité nationale, Chung Eui-yong, a avertit qu'il y aurait de graves conséquences si une telle violation se reproduisait.

Kim Jong Un annonce la fin des essais nucléaires nord-coréens, fermeture du site

 

"Nous étudions cet incident très sérieusement et nous prendrons des mesures beaucoup plus dures si cela se reproduisait", a annoncé M. Chung. "Je demande au Conseil de sécurité de Russie d'évaluer la situation et de prendre les mesures nécessaires", a-t il ajouté.

 

Moscou dément avoir violé l'espace aérien sud-coréen

Pour sa part, Moscou a démenti avoir violé l'espace aérien sud-coréen, déclarant que ses avions avaient mené des opérations programmées dans les eaux internationales.

 

Moscou a scandé que rien de grave ne s'était produit.

 

De son côté, le ministère russe de la Défense a signalé que deux bombardiers Tu-95MS des forces armées russes ont effectué un vol planifié au-dessus des eaux neutres de la mer du Japon, affirmant par ailleurs qu'"aucun coup de semonce" n'avait été tiré par la Corée du Sud.