Le360 Actualités Maroc

ع
Imam France

Photo d'archive prise le 18 juin 2004 montrant l'Imam Hassan Iquioussen (à gauche), alors président de l'association en charge de la gestion de la mosquée des Escaudain à Escaudain, dans le nord de la France.

© Copyright : FRANCOIS LO PRESTI / AFP

L'imam Hassan Iquioussen arrêté en Belgique

Par Le360 (AFP) le 30/09/2022 à 16h31 (mise à jour le 30/09/2022 à 16h42)

L'imam marocain Hassan Iquioussen, visé par un mandat d'arrêt européen délivré par la justice française, a été arrêté vendredi 30 septembre près de Mons, en Belgique, a indiqué à l'AFP le ministre belge de la Justice.

aA

"Je peux vous confirmer qu'il a été arrêté ce jour par la police", a déclaré le ministre, Vincent Van Quickenborne.

 

Le prédicateur, mis en cause en France pour des propos jugés contraires aux valeurs de la République, est sous le coup d'un arrêté d'expulsion signé par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

 

Introuvable depuis le feu vert du Conseil d'Etat à son expulsion, le 30 août, il a ensuite fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen délivré par un juge d'instruction de Valenciennes (nord), pour "soustraction à l'exécution d'une décision d'éloignement".

Revue du web. Accusé en France de prôner un discours séparatiste, l'imam Iquioussen fait réagir la toile

 

Darmanin a annoncé le 28 juillet l'expulsion de ce prédicateur, né en France il y a 58 ans mais de nationalité marocaine, fiché S (pour sûreté de l'Etat) par la DGSI "depuis dix-huit mois", selon lui.

 

L'arrêté d'expulsion lui reproche "un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d'une vision de l'islam contraires aux valeurs de la République". Sa chaîne YouTube est suivie par 178.000 abonnés.