Sénégal: avec plus de 50.000 avortements clandestins par an, faut-il autoriser l’IVG? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
femme enceinte
© Copyright : DR

Sénégal: avec plus de 50.000 avortements clandestins par an, faut-il autoriser l’IVG?

Par Notre correspondant au Sénégal Ibrahima Diallo le 20/10/2016 à 15h29

Une récente étude estime à plus de 51.000 les cas d’avortements clandestins par an au Sénégal. Elle vient ainsi de relancer le débat sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pour les cas de viol ou d’inceste. Une idée loin de faire l’unanimité dans un pays fortement attaché à la religion.

aA

Lire la suite de l'article sur notre site: le360afrique.com