Une rue en France portera bientôt le nom de Hammou Moussik, intrépide goumier marocain | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Hammou Moussik

Hammou Moussik, le goumier marocain.

© Copyright : DR

Une rue en France portera bientôt le nom de Hammou Moussik, intrépide goumier marocain

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 08/12/2020 à 14h00

Né en 1908 au Maroc, Hammou Moussik a consacré dix ans de sa vie à la France, de sa libération de l'occupation allemande à la guerre d'Indochine. Bientôt, il fera son entrée dans l'espace public aux côtés de personnalités historiques.

aA

Suite à l’appel lancé par Emmanuel Macron vendredi dernier dans une interview accordée au média Brut pour rebaptiser des rues françaises du nom de personnalités historiques arabes et africaines, et leur dédier des statues, le JDD a publié une première liste de 24 personnalités qui seront honorées par la France.

 

Emise par les ministres du Logement et de la Ville, cette première liste de personnalités d’ores et déjà sélectionnées a été établie dans le but de défendre des actions inclusives, comme le fait de proposer des figures de la diversité pour des rues et des statues, indique le JDD.

 

«On m'a parfois traité de "brute épaisse" parce que j'étais contre le déboulonnage de statues. Je ne crois pas à la cancel culture, je ne crois pas à l’effacement de ce qu’on est», avait déclaré Emmanuel Macron dans son entretien avec Brut en expliquant, en revanche, qu’«il y a toute une part de notre histoire collective qui n’est pas représentée, il y a toute une part de notre histoire qui parle à notre jeunesse qui est noire, venant d’Afrique ou ultra-marine ou maghrébine et qui a ses héros».

Emmanuel Macron, nouveau chantre de la culture arabe en France?

 

Un soldat marocain qui a consacré sa vie à la France

Dans cette liste figure un Marocain, Hammou Moussik, né au Maroc en 1908.

 

C’est en 1941, à l’âge de 23 ans, qu’il s'engage et intègre le 60e Goum Marocain. Dès 1942, Hammou Moussik combat en Tunisie contre les forces allemandes et italiennes. Puis, l’année suivante, après la campagne d’Italie, il prend part à la libération de la Corse, dans le cadre de l’opération Vésuve.

 

Au sein du 2ème groupe des tabors marocains, sous les ordres du colonel Boyer de Latour, il débarque à Ajaccio le 23 septembre 1943. Tirailleurs, spahis et tabors marocains mènent de violents combats, aux côtés des maquisards corses contre les SS.

 

La reconquête de la Corse s’achèvera au terme d’une campagne de vingt jours, faisant de l’île de Beauté le premier département français à être libéré, ce qui aura coûté la vie à 75 soldats côté français, dont les trois quarts étaient marocains.

 

Après la Corse, Hammou Moussik participe au débarquement sur l’île d’Elbe en 1944, puis à celui de Provence la même année. Du sud de la France, il poursuit son engagement jusqu’en Allemagne et en Autriche, avant d’être démobilisé en 1947. Mais Hammou Moussif ne s’arrête pas là et comme bien d’autres goumiers, il s’engage alors pour l’Indochine.

 

Officier de la Légion d’honneur, titulaire de deux Croix de Guerre, Hammou Moussik a servi, au total près de 10 ans dans l’armée française. Il est revenu en Corse le 4 octobre 2013 à l’invitation de la France dans le cadre de la commémoration de la libération de l’île et reçoit enfin après toutes ces années les honneurs militaires.

Débarquement: ce que demande Macron pour les combattants africains, dont les goumiers marocains 

 

Et les nominés sont…

Aux côtés de Hammou Moussik figurent également sur cette liste des acteurs de cinéma tels que Lino Ventura et Louis de Funès ou encore le vulcanologue Haroun Tazieff.

 

Les Algériens sont aussi représentés avec l’icône de la chanson kabyle Slimane Azem, le polytechnicien Chérif Cadi ou encore le soldat Ouassini Bouarfa.

 

Enfin, on retrouve aussi le poète Léopold Sedar Senghor ou encore Pape Diouf, président de l’OM, le club de foot marseillais.