Le360 Actualités Maroc

ع
Siège de la Faculté de médecine et de pharmacie à Casablanca

Siège de la Faculté de médecine et de pharmacie à Casablanca

© Copyright : DR

Vidéo. TV5 consacre le Maroc, destination phare africaine pour les étudiants en médecine

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 31/05/2021 à 11h31

Dans un reportage diffusé dans le Journal de l’Afrique sur la chaîne TV5, le Maroc s’impose comme la destination privilégiée des étudiants subsahariens pour y suivre des études de médecine.

aA

Le reportage de TV5 suit le parcours universitaire d’un jeune étudiant camerounais de 23 ans, arrivé au Maroc à l’âge de 19 ans. Il s’appelle Souley et ambitionne de devenir kinésithérapeute pour sportifs de haut niveau. C’est à Casablanca qu’il a choisi de s’installer pour suivre son cursus d’études de médecine, à l’instar de tous ses frères, eux aussi venus au Maroc pour y étudier et devenir médecins. «Le Maroc fait partie des cinq destinations phares en Afrique au côté de la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Sénégal» déclare-t-il pour expliquer son choix.

 

Sur les bancs des universités de médecine au Maroc, se côtoient des étudiants subsahariens, venus de nombreux pays, qui ont épousé ce cursus universitaire au Maroc. Ivoiriens, Togolais, Camerounais, Sénégalais … «Chaque année, le Maroc reçoit plus de 6.000 nouvelles demandes d’inscription, dont plus de 80% proviennent de pays d’Afrique» annonce le reportage.

 

«En médecine, sa réputation est telle que même le secteur privé marocain développe ses outils de formation», poursuit le sujet en présentant l’exemple d’une clinique dentaire privée tangéroise. Des locaux flambants neufs, une technologie à la pointe de la modernité qui permet aux stagiaires d’être à bonne école et cerise sur le gâteau, l’établissement en question dispose d’une salle où sont organisés rencontres et séminaires pour la formation continue des médecins, avec au programme beaucoup de travaux pratiques. Et parmi les participants à ces cycles de formations professionnelles, de nombreux Sénégalais et Ivoiriens.

 

Les formations auraient à ce point le vent en poupe que de nombreux professionnels de la médecine au Maroc auraient investi ce secteur en proposant de nombreuses formations et offres d’accompagnement dans le cadre de structures bien pensées et adaptées.