Accusé d'insulter les Marocaines, Kaaris répond: «le Maroc, c’est chez moi!» | www.le360.ma

ع
Kaaris

Kaaris

© Copyright : DR

Accusé d'insulter les Marocaines, Kaaris répond: «le Maroc, c’est chez moi!»

Par Leïla Driss le 26/08/2019 à 16h10

Le rappeur Kaaris a vu ses deux concerts, prévus à Marrakech et à Tanger, au club 555, annulés suite à la diffusion par Booba, son ennemi juré, de l’extrait d’une chanson datant de 2010, dans laquelle il tient des propos insultants vis-à-vis des Marocaines. Voici la réponse de Kaaris...

aA

Alors qu’un match de boxe était prévu en Suisse entre les deux hommes le 30 novembre, le canton de Bâle a annoncé le 16 août dernier l’annulation de ce combat pour des raisons de sécurité.

 

Faute de s’écharper sur un ring, les deux rappeurs aiguisent donc d’autres armes. Le hasard a fait que tous deux se sont retrouvés programmés au Maroc aux mêmes dates.

 

Booba était ainsi en concert le 24 août à Marrakech au Snob Beach, alors que Kaaris était, quant à lui, attendu sur la scène du Club 555 le 23 août à Marrakech et le 24 août à Tanger.

 

Mais quelques jours avant le concert de Kaaris, Booba a partagé sur son compte Instagram l’extrait de la chanson Mafia Music Remix en 2010: «Eh rabza, va dire à ta pute marocaine que c’est nous qu’on donne le taro».

 

On passera outre les fautes de grammaire, pour se concentrer ici sur le message insultant qui qui n’a pas été du goût du public marocain, bien que la chanson ne date pas d’aujourd’hui.

 

Dans la foulée le Club555 a annoncé sur ses réseaux sociaux l’annulation des deux concerts de Kaaris.

 

Contacté par Le360, les équipes du Club555 n’ont pas souhaité revenir sur cette décision, précisant toutefois que «c’est le club qui a annulé et non Kaaris» et ajoutant au passage que «toute cette histoire entre les deux rappeurs ne [les] concerne pas».

 

«Nous n’avons rien avoir là dedans», ont-ils laconiquement conclu. 

 

Depuis, la guéguerre entre deux les rappeurs ne faiblit pas.

 

Par posts sur réseaux sociaux interposés, les deux hommes s’attaquent et se contre-attaquent à coups de hashtags, vidéos et commentaires revanchards à l'appui.

 

Ridicule, dites-vous?

 

Face à l’avalanche de critiques et à la mauvaise presse suscitées par l’extrait de sa chanson, Kaaris a donc voulu remettre les pendules à l’heure sur son compte Instagram, en clamant tout bonnement son amour pour le Maroc.

 

Postant une photos avec des «amis» marocains, le rappeur écrit le message suivant (le texte est publié sans modification de notre part, fautes d’orthographe incluses):

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le

 

«Photo avec mes frères Marocains au calma, j’ai écrit Nador pour mon amour pour les frères du Rif, j’ai tourné des clips j’ai passé des vacances en famille j’ai traîné partout Sidi Kacem Meknes au Rocma, j’ai fait des clips des shows. J’ai grandi à vranse toutes les couleurs qui va dire que riskaa est raciste surtout du Maroc que je considère tellement proche de la Côte d’Ivoire les marocains sont mes frères et mes papa les marocaines sont mes soeurs et mes Mama. Si certaines personnes se sont senti vexées je comprends mais ELIE dans sa manipulation a coupé la partie ou je dis « hey renoi va dire à ta pute etc ... » pourtant je suis noir bref un son de 2008, Elie a rapper pire y’a même pas 2 ans Elie quand tu dis « Petite Marocaine se tape Berlusconi , jvais à la chicha pour les beurettes elle viennent d’où ?et quand tu dis ma pute prépare du couscous c’est une spécialité de miami ça ??!!! » Je fais du rap sale tout le monde le sais et ceux qui me connaissent ne peuvent pas dire riskaa est raciste ma fille est métisse magreb côte d’ivoire pour moi y’a pas de couleur !! Chupaman le plus grand des manipulateurs à fait annuler mes deux shows mais c’est rien j’en ai fait 30 ce mois-ci, le Maroc c’est chez moi et je reviendrais on est ensemble vive le Maroc vive le Roi. Amin. RISKAA».

 

La suite au prochain épisode... En attendant, Bescherelle ta mère.