Australie: polémique autour du séjour d'une élue au Maroc | www.le360.ma

ع
Ms Bishop australie
© Copyright : DR

Australie: polémique autour du séjour d'une élue au Maroc

Par Rania Laabid le 22/07/2015 à 23h00 (mise à jour le 22/07/2015 à 23h12)

La présidente de la Chambre des Représentants d'Australie, Bronwyn Bishop, est accusée de gaspillage de fonds publics pour des vacances passées à Dakhla en mars dernier. Réponse de l'élue: invitée par le Maroc, ces dépenses faramineuses ne touchent pas le contribuable australien...

aA

La présidente de la Chambre des Représentants d'Australie, Bronwyn Bishop, aurait accepté une offre de billets d’avion first class gratuits à destination du Maroc, à Casablanca, dans le cadre du Forum "Crans Montana" qui a eu lieu en mars dernier à Dakhla et qui a réuni des personnalités de 36 pays d'Afrique, 30 pays d'Asie, 31 d'Europe ainsi que 15 d'Amérique. Et c'est le gouvernement marocain qui se serait lui-même chargé des frais qui s’élèvent à 14.000 dollars minimum, ajoutés à des dépenses supplémentaires "d'hospitalité", souligne le journal australien The Courier-Mail, qui a fait du sujet sa Une du mercredi 22 juillet.

 

(Une du journal australien The Courier-Mail datant du 22 juillet 2015.)


Par ailleurs, le journal souligne que le registre des factures mentionne que la minsitre a effectué ce voyage avec un membre de son staff, en réponse à une invitation du porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha El khalfi. La facture est donc à multiplier par deux. La présidente de la Chambre des Représentants d'Australie s’est justifiée en attribuant ces dépenses à son rôle d’intervenante dans le cadre du forum en question et qu’en plus, l’argent ne relevait pas du contribuable australien.


La révélation de cette affaire intervient après la publication d’un article diffusé par The Courier-Mail, qui a dévoilé une facture de 5.227 Dollars au nom de Browyn Bishop, correspondant aux frais de retour en hélicoptère de Melbourne à Geelong, en novembre dernier, afin d’assister à un gala de bienfaisance. Le département des Finances australien à ouvrir une enquête pour faire toute la lumière sur les dépenses jugées suspectes de la présidente.


Membre du parti libéral, la femme politique de 72 ans est connue pour son style de vie luxueux et son amour pour les évènements culturels onéreux, selon The Courier-Mail. Celui-ci nous apprend en outre qu'elle serait une grande amatrice d’alcool. Dans la liste des cadeaux de valeur qu’elle aurait reçue dans le cadre de divers évènements dans différents pays, figure une quantité importante de bouteilles d’alcool de grandes marques...