Le360 Actualités Maroc

ع
Elie Semoun

L'humoriste français Elie Semoun

© Copyright : DR

Elie Semoun en séjour au Marrakech: «Allez, venez on échange, on va tous au Maroc, et eux ils viennent tous en France!»

Par Leïla Driss le 06/04/2022 à 18h42 (mise à jour le 06/04/2022 à 20h01)

Tous les mercredis, l’humoriste français Elie Semoun revêt sa casquette de chroniqueur, mélomane et voyageur sur les ondes de la radio France Culture. Cette semaine, depuis Marrakech où il séjourne, Elie Semoun a chanté les louanges du Maroc dans un podcast de toute beauté.

aA

«Chères auditrices, chers auditeurs, je vous écris du Maroc, de Marrakech plus précisément, d’où je vous envoie une petite carte postale. Vous entendez la musique?», annonce Elie Semoun. «Il fait beau, il fait bon, je suis sur la terrasse et je sirote un jus d’orange pressé», poursuit-il dans cette carte postale audio, enregistrée en direct du Maroc sur fond de musique gnaouia.

 

Poursuivant son ode à la gastronomie marocaine, l’humoriste ne tarit pas non plus d’éloge sur les Marocains, qui sont «tellement gentils», «tellement accueillants», «souriants» et «drôles».

 

Et bien que le podcast animé par le chroniqueur soit dédié à la musique, celui-ci ne peut s’empêcher un clin d’œil ironique au racisme anti-arabe qui sévit actuellement en France, à la veille des élections présidentielles. «Quand j’entends ce faux intellectuel d’Eric Zemmour qui veut renvoyer les Arabes dans leur pays, mais c’est moi qui veux aller dans le leur!» s’exclame-t-il alors.

Vidéo. Elie Semoun: «Au Maroc, je me sens chez moi»

 

Et pour mieux justifier ce choix de vie qui pourrait être le sien, Elie Semoun poursuit en dressant un tableau avantageux du pays où «il fait beau, il y a un Roi, on mange bien, il y a des piscines…», notant par ailleurs qu’«à chaque fois on entend cette phrase: ‘avec plaisir’, ‘ça fait plaisir!’, ‘bienvenue!’ J’entends pas ça en France!».

 

«Allez, venez on échange, on va tous au Maroc, et eux ils viennent tous en France! Ah ben non, c’est déjà fait», conclut-il avant de laisser place à ses coups de cœur musicaux du moment.