Hajja Hamdaouia n'est plus: l'hommage de l'ambassadeur d'Israël, David Govrin, et de la célèbre Raymonde Al Bidaouia | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
hajja hamdaouia

Hajja Hamdaouia et Raymonde Al Bidaouia, deux divas en concert. 

© Copyright : DR

Hajja Hamdaouia n'est plus: l'hommage de l'ambassadeur d'Israël, David Govrin, et de la célèbre Raymonde Al Bidaouia

Par Qods Chabaa le 06/04/2021 à 17h50

Vous ne le savez sans doute pas: l'icône de la chanson populaire marocaine que fut Hajja Hamdaouia était célèbre et célébrée en Israël. La raison en est toute simple: plusieurs artistes israéliens d’origine marocaine interprètent ses standards, des tubes à succès, dans les festivals, les mariages et dans bien d'autres festivités.

aA

Hajja Hamdaouia est très connue en Israël, et David Govrin, l'ambassadeur d’Israël au Maroc, le confirme volontiers dans une publication sur Twitter.

 

"Vous serez surpris… Mais Hajja Hamdaouia est très réputée en Israël, et cela, à travers des chanteurs israéliens d’origine marocaine, qui interprètent ses titres dans des soirées et dans des mariages, car ils célèbrent la vie et l’amour. Hajja Hamdaouia nous a quittés, mais ses chansons continueront à bercer nos cœurs…", écrit le diplomate dans un bel arabe classique, qu’il maîtrise tout autant que la darija.

 

Raymonde Al Bidaouia (sur la photo ci-dessus, aux côtés de l’icône de la Aïta) est elle aussi célèbre, et fait partie des interprètes israéliens, d'origine marocaine, qui savent si bien interpréter les chansons cultes de Hajja Hamdaouia, inhumée hier, lundi 5 avril 2021, à Casablanca. 

 

Contactée par Le360, Raymonde Al Bidaouia, qui vient de fêter la Mimouna, la célébration selon la tradition marocaine de Pessah', la pâque juive, à Tel Aviv, était littéralement sous le choc. 

Audios. Artistes, ils ont connu Hajja Hamdaouia, ils témoignent

 

En apprenant la nouvelle de la disparition de son amie très chère, Hajja Hamdaouia, avec laquelle elle s'est notamment produite dans un concert resté dans les mémoires à Essaouira, Raymonde El Bidaouia a pleuré sa disparition.

 

"Sans Hajja Hamdaouia, Raymonde Al Bidaouia n’aurait pas existé", a-t-elle très simplement expliqué.

 

Ces deux grandes interprètes de la Aïta marocaine s'étaient produites ensemble, pour la dernière fois, en janvier 2020, au théâtre Mohammed V de Rabat.