Le360 Actualités Maroc

ع
Gérard Darmon

Gérard Darmon, invité de l'émission "Face à Katché".

© Copyright : DR

L’acteur Gérard Darmon déclare sa flamme au Maroc: «j’ai la nationalité marocaine pour l’honneur»

Par Leïla Driss le 23/06/2022 à 17h01

Dans l’émission «La Face Katché» diffusée sur le site d’actualités Yahoo, l’acteur et chanteur français Gérard Darmon est revenu sur son amour du Maroc et la façon dont il s’est vu accorder la nationalité marocaine par le Roi Mohammed VI.

aA

Face au célèbre batteur Manu Katché, reconverti en animateur de l’émission «La Face Katché», dans laquelle il invite des personnalités issues de la diversité, célèbres ou anonymes, Gérard Darmon est revenu sur son histoire avec le Maroc, terre de ses aïeux, et pays auquel il voue une véritable passion.

 

«J’étais assez intime avec une personnalité marocaine à qui je confiais que je venais depuis au moins quarante ans au Maroc et que mes ancêtres, mes aïeux, venaient du Maroc», explique-t-il en préambule.

 

Gérard Darmon poursuit son récit, visiblement encore ému par la tournure que va alors prendre cette discussion: «et cette personnalité là vient un jour, me disant: ‘j’ai parlé à mon frère, donc le Roi, de ça, et il a été très touché et il est prêt à t’accorder la nationalité marocaine’».

 

«Ce qui est un fait absolument exceptionnel», s’exclame Gérard Darmon pour faire prendre la mesure de ce geste à Manu Katché.

 

«Est-ce que tu peux écrire une lettre de motivation pour ça?», lui aurait alors demandé cette personnalité. «Je dis oui, avec plaisir. Parce que je trouve que le geste est absolument magnifique. Donc j’ai déroulé une lettre de motivation, je l’ai déroulée avec le cœur. C’est la raison pour laquelle il l’a lue, il l’a acceptée et je suis allé à Rabat pour faire en deux heures ce que certains mettent quinze ans, vingt ans ou jamais à faire», poursuit Gérard Darmon.

 

Et pour l’acteur désormais franco-marocain, porter cette nationalité n’est pas anodin: «j’ai mon passeport, mes papiers marocains, c’est pour l’honneur. Parce que je peux te dire que tout ce qui est fiscal et tout ça, je n’ai rien là-bas. Je n’ai rien. J’ai juste l’amour de ce pays», souligne-t-il, notamment à l’égard de ceux qui douteraient de la sincérité de ses motivations à devenir marocain.