Les vacances de Jennifer Lopez en Israël font polémique | www.le360.ma

ع
Jlo en Israel 2
© Copyright : DR

Les vacances de Jennifer Lopez en Israël font polémique

Par Leïla Driss le 05/08/2019 à 15h57

En marge d’un concert organisé à Tel Aviv, Jennifer Lopez a passé quelques jours en famille en Israël et s’est montrée très enthousiaste en découvrant le pays pour la première fois. Un peu trop aux yeux des antisioniste…

aA

JLO a l’habitude se se montrer généreuse avec ses followers en partageant moultes photos de son quotidien. Son escapade en Israël ne passe donc pas inaperçue et le monde entier a ainsi pu profiter de l’enthousiasme de la chanteuse et de ses proches qui découvraient ce pays que JLO qualifie de «mother land» où elle se produisait il y a trois jours dans le cadre d’un concert à Tel Aviv qui a rassemblé quelques 50000 personnes dans le public.

 

La presse israëlienne n’a pas manqué d’applaudir à deux mains la prestation de la chanteuse mais également l’opération de communication sans précédent organisée par la diva latina sur ses réseaux sociaux.

 

«Jennifer Lopez a fait plus pour l’image d’Israël que n’importe quel politicien» estime ainsi le site ynetnews.com qui ajoute «à l’heure où les producteurs israéliens se battent pour convaincre les artistes internationaux de se produire dans le pays en raison des pressions exercées par BDS, JLO a fortement communiqué sa présence à ses 100 millions de followers.»

 

Et de poursuivre «un millier d’ambassadeurs n’auraient pas été capables d’améliorer l’image d’Israël aux yeux du monde de la façon dont l’a fait Jennifer Lopez au cours de son séjour de cinq jours.»

 

 

Jlo en Israël

Jlo en Israël

© Copyright : DR

 

 

 

Ainsi, malgré les appels aux boycott et les menaces de sanctions internationales qui ont convaincu bon nombre d’artistes de ne pas se produire dans le pays, à l’exception de Bon Jovi cet été, JLO a accepté de se produire sur scène moyennant certainement «un cachet de plusieurs millions de dollars» selon la presse locale qui considère par ailleurs qu’elle n’aurait peut-être pas gagné autant d’argent dans un autre pays.

 

Sur place, on apprécie particulièrement qu’elle n’aie pas «affiché profil bas et que plutôt que de faire de cette visite un simple séjour professionnel, elle ait au contraire emmené avec elle ses enfants et son fiancé, Alex Rodrigez, une légende du baseball pour des vacances en famille.»

 

 

Jlo en Israel 2
© Copyright : DR

 

 

 

De son côté, la star a partagé moulte photos et commentaires enthousiastes lors de son séjour. «Quel agréable moment nous sommes en train de passer en Israël pour ce premier voyage! Les gens ont été incroyables et ont une telle énergie. Je reviendrais assurément pour visiter cet incroyable pays», déclare-t-elle avant d’interroger ses fans: «combien d’entre vous se sont déjà rendus en Israël et comment s’est passée cette expérience?»

 

 C’est tout aussi enthousiaste et gratuitement précise la presse locale qu’elle a partagé de nombreuses photos de famille posant sur un chameau, devant le mur des lamentations, en maillot de bain sur une plage de Tel Aviv, «des photos qui vaudraient une fortune si le Ministère du tourisme avait dû les commander à une star», note la presse.

 

 Et de conclure que cette visite de JLo en Israël est «de loin la plus réussies de toutes en comparaison à celles effectuées par d’autres artistes».

 

De quoi déclencher une vive polémique du côté de ceux qui dénoncent les agissements d’Israël et qui considèrent ainsi que la star, en montrant son soutien à ce pays, soutient de la même façon «les violations des droits humains exercées à l’encontre des palestiniens, l’emprisonnement et le meurtre d’enfants, l’interdiction d’accès à  l’eau potable ou aux soins médicaux dispensés aux familles et bien plus encore…», soutient une pétition en ligne.

 

La présence de la star en Israël met également à mal le travail effectué par la Fondation Lopez qu’elle dirige avec sa sœur et qui a pour vocation d’apporter des soins médicaux et d’assurer une éducation aux femmes et aux enfants de communautés marginalisées ainsi que de faire valoir la justice pour les femmes assassinées au Mexique.