Le360 Actualités Maroc

ع
Nicolas Cage X Casablanca

Nicolas Cage, nouveau visage de la marque "Casablanca".

© Copyright : DR

Nicolas Cage, nouveau visage de la marque de mode Casablanca, fondée par le franco-marocain Charaf Tajer

Par Leïla Driss le 27/07/2022 à 11h09

Etoile montante des podiums de mode dans le monde, nouvelle coqueluche des célébrités, la marque de mode "Casablanca", fondée par le créateur franco-marocain Charaf Tajer, associe son image à celle de l’acteur américain Nicolas Cage.

aA

Charaf Tajer a (encore) frappé fort! Le créateur de la célèbre marque Casablanca, qui fait bien des émules de l’autre côté de l’Atlantique, a associé le nom de sa jeune maison à celui de la star hollywoodienne Nicolas Cage, qui devient ainsi le nouveau visage de la campagne Automne-Hiver 2022.

 

Dans un communiqué, Charaf Tajer, directeur de la création et fondateur de Casablanca, explique qu’il souhaitait trouver une personnalité qui puisse embrasser ses valeurs artistiques, tout en touchant un large public. Chose faite avec Nicolas Cage, une personnalité «universellement iconique», qui est en plus un fan de la marque.

La nouvelle collab’ mode de la marque Casablanca, du créateur marocain Charaf Tajer, et de New Balance 

 

En effet, la star du grand écran aurait «développé un véritable amour et une compréhension de la marque», indique le même communiqué, après avoir acquis une première chemise dans le pop-up store Maxfield, mis en place par Casablanca à Los Angeles.

 

Sur la même longueur d’ondes, Nicolas Cage et Charef Tajer, entament ainsi leur première collaboration sur les chapeaux de roue avec la présentation de la nouvelle campagne de la marque, photographiée à Los Angeles, et inspirée des premières peintures de l’artiste américain Eric Fischl.

 

 

«Nous avons revisité l'héritage hollywoodien avec nos propres histoires de vie, en mélangeant l'opulence et la romance pour créer des images intemporelles au-delà de la mode, avec le vocabulaire universel de la culture pop», a déclaré à cet effet le photographe de ladite campagne, Hugo Comte.