Pamela Anderson et Adil Rami: ce qu'il s'est passé | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Pamela Anderson et Adil Rami

Pamela Anderson et Adil Rami

© Copyright : DR

Pamela Anderson et Adil Rami: ce qu'il s'est passé

Par Leïla Driss le 25/06/2019 à 17h10

C’était pourtant un fort joli couple que celui formé par la star américaine, Pamela Anderson, et le joueur de l’Olympic de Marseille, le Franco-marocain, Adil Rami. Malheureusement, tout a une fin.

aA

Pour lui, elle avait quitté son pays, sa ville de Malibu, sa famille et ses amis. Pour lui, elle avait recommencé une nouvelle vie en France, à Marseille, où elle s’efforçait de jouer au mieux le rôle de compagne parfaite du défenseur marseillais.

 

Seulement voilà: alors que les deux tourtereaux envisageaient de s’unir pour la vie, Pamela Anderson a fait une annonce fracassante ce mardi 25 juin: Adil et elle, c’est fini. En fait, celui-ci menait une double vie.

 

La célèbre blonde d'"Alerte à Malibu" n’y a pas été par quatre chemins pour annoncer sa rupture. Elle a choisi de le faire sur Instagram et s’est fendue d’une dizaine de posts pour expliquer dans le détail les raisons de cette séparation dont elle sort dévastée.

 

 

"Je me suis faite avoir": l’homme parfait avait une double vie

 

"C’est dur à accepter. Les deux dernières années de ma vie ont été un gros mensonge. Je me suis faite avoir. Il m’a fait croire qu’on vivait le grand amour.» Je suis dévastée de découvrir ces derniers jours qu’il vivait une double vie. Il avait l’habitude de se moquer des autres joueurs qui avaient des petites amies dans des appartements à deux pas de leur épouse. Il appelait ces hommes des monstres" commente Pamela Anderson.

 

Et de poursuivre, "mais c’est pire encore. Il a menti à tout le monde. Comment est-ce possible de contrôler ainsi le corps et l’esprit de deux femmes? Je suis sûre qu’il y en avait d’autres. C’est un monstre. Comment ai-je pu aider autant de gens et faire preuve d’aussi peu de sagesse et de clairvoyance pour m’aider moi-même" se blâme-t-elle.

 

Par la suite, en lisant ses posts suivants, on comprend alors que Adil Rami menait en fait une double vie, vraisemblablement avec son ex-femme, mère de ses enfants. "Je suis contente d’avoir parlé à son ex. Mon dieu, il lui a aussi menti sur tout. Elle est aussi sous le choc et est très triste."

 

Plus loin dans son long texte, elle poursuit. "Pauvre femme. La mère de ses jeunes fils. Je ne me suis jamais sentie à l’aise avec le fait d’être avec quelqu’un qui a de jeunes enfants. Je voulais savoir ce qu'il s’était passé. Comment avait-il pu les laisser seuls? Pourquoi étaient-ils mis à l’écart? J’ai tout fait pour organiser une rencontre. Il m’a dit que c’était impossible, que même s’il n’était pas avec moi, ils ne seraient pas ensemble. Mais ils étaient ensemble… Je me sens encore plus mal pour elle, pour eux. Même sa famille ment pour lui."

 

Jalousie et manipulation…

 

Autres motifs de cette douloureuse séparation, la violence de Adil Rami, dépeint par Pamela Anderson comme un véritable pervers narcissique, jaloux et maniaque du contrôle.  "Je ne pense pas que je me remettrai facilement de ça. Je ne suis pas une fille stupide. J’ai senti à plusieurs reprises qu’il me mentait. Ses excuses…Mais nous étions ensemble tous les jours à moins que je ne m’absente pour le travail. C’était toujours dur parce qu’il ne me faisait pas confiance, qu’il ne se sentait pas en sécurité. Il me voulait toujours à ses côtés. Il fallait que je lui envoie des vidéos de chaque endroit où je me trouvais et des personnes avec qui j’étais. J’ai appris à accepter cela comme si c’était normal. Au point de lui demander les mêmes choses ridicules."

 

Elle poursuit, toujours plus véhémente. "Les narcissiques ne changent pas. Les sociopathes ne changent pas. Je sauverai ma vie- j’ai toujours combattu pour la vérité et la justice. C’est mon pire cauchemar. Je n’étais pas une personne très jalouse avant que je ne le rencontre. Je suis contente de connaitre la vérité, mais ça fait un mal de chien."

 

… Violence physique et émotionnelle

Pamela Anderson accuse ensuite le joueur de violences physiques et morales à son encontre et dénonce, "il ne devrait pas être le visage de la protection des femmes contre la violence domestique ou de la protection des femmes tout court. Il a fait cela pour améliorer son image, c’est tout. Il n’a aucun respect pour les femmes sauf pour sa mère. Et il lui ment aussi- ils mentent tous. C’est très douloureux. Je suis tellement triste" décrète-t-elle.

 

Partir, le quitter. Elle aurait essayé de le faire à plusieurs reprises avant de revenir sur sa décision… Et de donner encore plus de détails sur ce qu’elle subissait au quotidien.

 

"Je me sens utilisée, trahie et blessée. Mais j’aurais dû le savoir. La jalousie, la torture physique et émotionnelle. C’était une projection de ses propres actes. J’ai essayé de partir une dizaine de fois, mais à chaque fois il m’a retenue en disant qu’il mourrait sans moi, qu’il irait consulter un psy, qu’il ne me ferait plus jamais mal, qu’on s’installerait un jour ensemble à Malibu. J’ai même contacté mes amis qui ont l'équipe [de football] de Los Angeles, pour l'année prochaine. A sa demande".

 

Adieu la France, je t’aimais bien  

Pamela Anderson annonce qu’après deux années passés en France aux côtés de Adil Rami, elle retourne vivre aux Etats-Unis. "C’était la preuve dont j’avais besoin pour partir. Il ne peut pas nous faire plus de mal" et explique au passage ses révélations sur Instagram : "il m’a prévenue que tous les magazines en France sont à lui, ou aux sœurs de ses amis. Ils contrôlent tout. Donc mon dernier message, je le laisse ici sur Instagram."