Photoshop fail: quand l’actrice Kenza Bouhlal vole les photos d’une influenceuse sur Instagram | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Stéphanie et Kenza Bouhlal

A gauche Stephanie Sydmons, à droite Kenza Bouhlal.

© Copyright : DR

Photoshop fail: quand l’actrice Kenza Bouhlal vole les photos d’une influenceuse sur Instagram

Par Leïla Driss le 22/06/2020 à 16h19

Actrice et influenceuse avec plus de 900.000 followers sur Instagram, la Marocaine Kenza Bouhlal s’est attirée les foudres du réseau social en s’attribuant les photos d’une influenceuse et en remplaçant son visage par le sien.

aA

Même pose, mêmes vêtements, mêmes bijoux, même décor… Entre les deux photos postées par l’actrice Kenza Bouhlal sur Instagram et les deux photos postées par l’instagrameuse Stéphanie Symonds, il n’y a aucune différence. A l’exception près que le visage de l’une a été remplacé par le visage de l’autre.

Ci-dessous, deux versions d'une même photo:

Kenza Bouhlal

Kenza Bouhlal.

© Copyright : DR

 

Stephanie Sydmons @stephsymondsx

Stephanie Sydmons @stephsymondsx

© Copyright : DR

 

La question est donc qui a photoshoppé la première ces photos? Et pour répondre à la question, la date de publication des photos a suffi à rétablir la vérité. Stephanie Symonds les a postées il y plus de 8 semaines, elle remporte donc haut la main ce match qui l’oppose à Kenza Bouhlal. D’autant que le photoshop réalisé est de mauvaise qualité et que cette dernière n’a pas pris la peine de gommer le prénom «Steph» sur le pyjama qu’elle porte, ou plutôt qu’elle ne porte pas.

 

Ci-dessous, un autre exemple de photo contrefaite:

Kenza Bouhlal 2

Kenza Bouhlal.

© Copyright : DR

 

stephanie Sydmons 2 @stephsymondsx

Stephanie Sydmons @stephsymondsx

© Copyright : DR

 

Après tout, pourquoi s’embêter à dépenser de l’argent pour s’habiller, se maquiller et s’offrir une plastique de rêve quand on peut simplement prendre l’apparence d’une autre? Prise en flagrant délit d’abus de Photoshop et de vol de photos, l’actrice ne s’est pas pour autant excusée et n’a pas pris non plus la peine de retirer ces photos, malgré les nombreuses critiques et moqueries auxquelles elle est aujourd’hui exposée. Toutefois, elle n'a plus rien posté sur son compte Instagram par la suite. Faut-il voir dans ce silence un aveu de culpabilité?

 

Qualifiée de nouvelle révélation en 2018 après que le cinéaste égyptien Khaled Youssef l'ait pris sous son aile, l'actrice marocaine fait là un gros flop dont elle aurait pu se passer.