Un extrait de hadith pendant un défilé de lingerie: Rihanna présente ses excuses aux musulmans | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Rihanna

Rihanna présente ses excuses à la communauté musulmane.

© Copyright : DR

Un extrait de hadith pendant un défilé de lingerie: Rihanna présente ses excuses aux musulmans

Par Leïla Driss le 07/10/2020 à 13h59

Suite à la polémique suscitée par la musique diffusée lors de son dernier défilé de lingerie laquelle laquelle comportait un remix de hadiths, Rihanna est sortie de sa réserve pour faire son mea culpa.

aA

Diffusé le 2 octobre sur Amazon Prime, le défilé de la collection automnale de Savage x Fenty, la marque de lingerie de Rihanna, a entraîné un tollé sur les réseaux sociaux et des accusations de blasphème à l'encontre de Rihanna. En cause, la bande-son qui inclut la chanson «Doom», signée par l’artiste Coucou Chloé, laquelle remixe des hadiths.

 

Mardi 6 octobre, Rihanna est enfin sortie de son silence pour s’adresser directement à son public sur les réseaux sociaux. C’est sur sa story Instagram que la star originaire de l'île de la Barbade a publié un long post dans lequel elle déclare: «j'aimerais remercier la communauté musulmane d'avoir signalé un énorme oubli qui était involontairement offensant dans notre défilé Savage x Fenty. Je voudrais surtout vous présenter mes excuses pour cette erreur honnête, mais non moins irréfléchie. Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et sœurs musulmans, et je suis incroyablement démoralisée par tout ça! Je n’aime pas jouer avec le manque de respect envers Dieu ou aucune autre religion. De fait, l’usage de ce morceau dans notre projet était complètement irresponsable. A l’avenir, nous ferons en sorte qu’une chose pareille n’arrive plus. Merci pour votre pardon et votre compréhension. Rih.»

 

L’auteur de la bande-son a elle aussi publié ses excuses sur Instagram quelques heures avant Rihanna, expliquant qu’elle ne savait pas ce que signifiaient les paroles en arabe qu’elle avait remixées, et qu’elle avait téléchargé cet extrait en ligne sans prendre la peine de chercher la signification de ces paroles.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par COUCOU CHLOE (@coucouchloe) le

 

Celle-ci assure par ailleurs que la chanson a été retirée de toutes les plateformes de streaming.

Paris: Rihanna accusée de "blasphème", pour avoir diffusé le remix d'un hadith lors de son défilé de lingerie

 

Très commentée sur les réseaux sociaux par une partie de la communauté musulmane choquée par cette reprise, l'affaire a également fait polémique en France, le 5 octobre, sur le plateau de l'émission de Cyril Hanouna, «Touche pas à mon poste». En effet, intervenant sur le sujet, la nouvelle chroniqueuse tunisienne, Meriem Debbagh, s'est exclamée: «moi, je trouve que limite j'ai envie de la tuer... parce que ça ne se fait pas du tout. Déjà son défilé c'est de la merde, son défilé est catastrophique et la lingerie est nulle à chier! En plus, elle sortait avec un prince saoudien avant, donc elle sait ce qu'elle a mis dans son show!».

 

Des propos glaçants et irresponsables d'autant plus que ladite chroniqueuse est aussi une influenceuse suivie par plus de deux millions d'abonnés sur Instagran.

 

Cyril Hanouna n'a pas manqué de recadrer la nouvelle venue sur son plateau. «On ne peut pas dire ça ! (...) On ne peut pas dire qu'on a envie de la tuer. On parlait de liberté d'expression ces derniers jours et justement c'est une liberté d'expression de choisir la musique qu'on veut pour son défilé! Vous ne pouvez pas dire ça! Vous ne pouvez pas dire que vous avez envie de la tuer! Justement, ça c'est ce qu'on veut pas! Après, on peut ne pas aimer et ne pas être d'accord!», lui a-t-il lancé.

 

Un recadrage plus que nécessaire par les temps qui courent.