Vidéo. Hicham Idelcaid: quand le «thérapeute» se mue en chanteur, mais pas seulement | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - هشام إدالقايد: الغناء مجرد هواية والعلاج بالطاقة مهنتي الرئسية التي لن أتخلى عنها
© Copyright : khalil Essalak

Vidéo. Hicham Idelcaid: quand le «thérapeute» se mue en chanteur, mais pas seulement

Par Ghania Djebbar et Youssef El Harrak le 24/01/2021 à 11h15 (mise à jour le 25/01/2021 à 11h17)

Surnommé «The Healer By Energy», pour sa prétention à «guérir» des patients grâce à un soin énergétique, le jeune homme se lance aujourd’hui dans la musique. Voici ce que ça donne et voilà ses explications.

aA

«Ntya Lya» (Tu es à moi) est l’intitulé du premier sigle de Hicham Idelcaid. Le jeune homme, qui a acquis une renommée internationale grâce à ses capacités naturelles, débarque aujourd’hui dans le domaine musical, un champ très différent de celui dans lequel il opère d’habitude.

 

Il reconnaît que cette «intrusion» risque de surprendre ses fans et ceux qui le suivent. «Mais, pour moi, c’est on ne peut plus normal. Je chante depuis l’âge de 15 ans», déclare-t-il devant Le360.

 

Les paroles du single sont signées par et Imad Eddahby. Ces derniers ont misé sur Hicham Idelcaid pour interpréter leur chanson. «Vu le contexte épidémique, nous lui avons proposé de tourner le clip à Marrakech, ville qu’il aime tant et dont les décors lui tiennent à cœur. Il a alors accepté avec joie. Et c’est comme ça que c’était parti pour cette aventure», nous confie Imad Eddahby. 

 

Social Star. EP41. Hicham Idelcaid, guérisseur: «je n’ai pas de limite» 

 

Une fois lancé sur le Web, le clip a eu des échos favorables. Et le novice Hicham Idelcaid se dit ravi par les commentaires qui lui ont été adressés. «Saâd Lamjarred et Douzi, entre autres, m’ont contacté pour me féliciter», se réjouit-il.

 

Pour autant, le jeune chanteur dit ne pas vouloir faire une carrière dans le monde de la musique. Il affirme vouloir continuer à œuvrer dans son domaine de prédilection, «un don que Dieu m’a donné pour aider les gens. Et je vais poursuivre sur cette voie».

 

Installé en Belgique, Hicham Idelcaid étonne, cependant, par cet espoir qu’il formule devant Le360: «J’aimerais bien rentrer dans mon pays le Maroc et faire une piscine pour les enfants afin de leur apprendre à nager. C’est très important la nage en bas âge. Le prophète l’a conseillé.»