Vidéo. Nora Fatehi, la star de Bollywood: «je suis fière du Maroc et je veux représenter mon pays à travers le monde» | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Nora Fatehi - Batla House

Nora Fatehi prend la pose au cours de la tournée promotionnelle de "Batla House", à Bombay, en 2018. 

© Copyright : AFP

Vidéo. Nora Fatehi, la star de Bollywood: «je suis fière du Maroc et je veux représenter mon pays à travers le monde»

Par Leïla Driss le 22/03/2021 à 11h34

Elle est, à ce jour, l'unique chanteuse arabe et africaine à avoir explosé les compteurs de YouTube en dépassant le milliard de vues pour le clip de sa chanson «Dilbar». Nora Fahehi, artiste maroco-canadienne explique à quel point le Maroc compte dans son plan de carrière.

aA

Invitée sur la chaîne MBC4 pour parler de ses succès, son incroyable parcours artistique en Inde -un pays où il n’est pas aisé de percer à Bollywood en tant qu'étranger- et ses projets, la star marocaine, qui a tenu à s’exprimer en darija et en anglais, a beaucoup insisté sur sa volonté d’inscrire le Maroc d’un point de vue artistique sur la carte mondiale.

 

Concernant ses projets à venir, Nora Fatehi explique être constamment en recherche de nouveauté mais toujours avec «la volonté de mélanger les cultures marocaine et indienne», que ce soit en s’inspirant de l’histoire ou en se projetant dans le futur. «Oui je suis née au Canada, j’y ai grandi, j’y ai étudié, je suis canadienne mais je suis extrêmement fière de ma culture marocaine et mon ambition est de la faire briller à l’échelle internationale», a-t-elle expliqué, complimentée par l’animatrice sur le fait qu’elle s’exprimait en darija, chose plutôt rare chez les artistes marocaines qui font carrière dans d’autres pays.

 

 

 

 

 

 

 

Celle qui totalise plus de 23 millions d’abonnés sur instagram, et qui incarne une véritable «ambassadrice du Maroc dans le monde et à Bollywood» comme a tenu à le rappeler l’animatrice de MBC4, est ensuite revenue sur les raisons de son attachement au Maroc, pays qu’elle connaissait étant enfant pour y passer ses vacances.

 

«Récemment, avant d’enregistrer la version arabophone de Dilbar, je suis partie à Marrakech (...), et je me suis rendue compte à quel point le Maroc avait changé», a constaté la jeune femme avant de se faire une promesse.

 

«En tant que personne vivant à l’étranger qui commence à découvrir le Maroc, je me suis aperçue à quel point notre Roi a travaillé au développement du pays. J’étais si impressionnée et fière que je me suis promis que quand je serai une star à l’échelle mondiale, je représenterai mon pays et je montrerai au monde entier ce qu’est le Maroc», a-t-elle ainsi expliqué sur le plateau de MBC4.

 

 

 

 

 

 

 

Autre objet de fierté pour l’artiste, la «vie artistique tellement riche et variée» de son pays. «Notre art et notre culture ont une histoire et nos artistes sont très talentueux. Je ressens donc qu’il est de ma responsabilité de représenter le Maroc dans le monde et j’espère bien y parvenir», ambitionne Nora Fatehi pour laquelle l’emploi de la darija fait partie intégrante de ce projet.

 

«C’est la raison pour laquelle je parle en darija, notamment en Inde. Il m’arrive aussi de porter des caftans dans les programmes télévisés et de leur fait écouter des chansons marocaines ».

 

Et de conclure, «je suis très fière du Maroc. Nous voulons tous aider notre Roi parce que le Maroc doit exister sur la carte mondiale».